Les retraites des femmes…c’est pas près de s’arranger!!!

Je reprends ce blog après une longue interruption.

(Photo S.G)

Alors que je finis un mémoire sur les femmes et la richesse, plus précisément "comment introduire le genre dans les nouveaux indicateurs de richesse", je m’apprête à vous parler régulièrement des moyens de rendre mieux visible l’apport des femmes à la société, dans la production, dans les tâches domestiques et le soin aux autres, dans une meilleure valorisation (et diversification) des emplois qu’elles occupent!
Il est temps que les femmes, s’intéressent à leur place dans l’économie de leur pays, qu’elles réclament la reconnaissance de leur apport!
Mais malheureusement, les obstacles sont encore nombreux, et ce matin, je me suis penchée de plus près sur le niveau des retraites des femmes et des hommes.
En effet, je venais de lire dans le dernier "Portrait social" de l’Insee, que l’espérance de vie active des femmes est de 32,2 ans, contre 37 ans pour les hommes.

Alors, c’est vrai, si l’on veut voir le verre à moitié plein, que ce chiffre de 32,2 est en progression constante, comme le taux d’activité général des femmes, qui continue lui aussi de progresser.
Mais c’est vrai aussi, que 32 ans, c’est très très loin des 40 années de cotisations nécessaires pour avoir une retraite à taux plein…
parce que les femmes, s’arrêtent plus souvent en congé parental lorsqu’elles ont des enfants, parce qu’elles sont plus à temps partiel, elles exposent leur avenir, sans garantie de pouvoir, toute leur vie, compter sur leur conjoint (on connaît le taux de divorce 1 sur 3, et la paupérisation que celui ci entraîne pour les femmes)…
Ce qui donne, des inégalités de retraite extrêment importantes : pour une carrière pleine, les femmes reçoivent des pensions en moyenne équivalent à 64 % de celles des hommes…pour les carrières incomplètes, on tombe à 45 %(tableau à consulter ici).

Alors quand on entend parler de la "discrimination faite aux hommes" qui ne bénéficient pas trimestres de rattrapage pour leurs enfants…

Mais gardons espoir, mobilisons nous, faisons entendre notre voix, reconnaître notre travail, et surtout, continuons à nous mettre en réseau, pour être plus fortes ensemble (et avec les hommes qui veulent bien nous soutenir), et informer les femmes des conséquences de retraits partiels du marché du travail ! Pour que l’autonomie financière si chèrement acquise par nos aînées (petit rappel : le droit d’avoir son propre compte en banque, c’est 1965) ne soit pas qu’un feu de paille!

S.G

 

About these ads
  1. #1 par VM le novembre 27, 2009 - 7:05  

    On aimerait en savoir plus sur le mémoire.. à quand la publication d’extraits sur ce blog ? Sinon bravo pour l’article, j’ai appris que mon compte en banque est à peine plus vieux que moi!

  2. #2 par sandrine70 le novembre 27, 2009 - 7:08  

    Merci…le mémoire, c’est pour bientôt, dès qu’il sera rendu…
    et oui, et la notion de chef de famille qui fait place à l’autorité parentale, c’est mon année de naissance à moi! ;-)

  1. La vérité sur nos retraites…sort de la bouche des femmes ! « A dire d'elles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: