Signez le manifeste contre le viol!

La honte doit changer de camp. Le slogan est simple, clair, efficace. L’affiche et le manifeste aussi. Que nous dit la campagne lancée par Osez le féminisme, le Collectif féministe contre le viol et Mix-Cité. Tout simplement que le silence imposé aux victimes, né de la honte et de la culpabilité que leur agresseur leur a fait ressentir, doit être brisé. C’est lui le coupable. Il faut libérer la parole, permettre aux victimes (75000 femmes adultes chaque année, et c’est une estimation basse, de l’Insee) de ne plus l’être un jour. Pour cela, la campagne nous propose, à nous, les femmes, de signer le manifeste Pétition contre le viol(2), pour dire que nous sommes toutes dans le même bateau, celui aux commandes duquel est la domination masculine : un bateau qui fait que certaines ont été violées, d’autres le seront, toutes nous savons qu’un jour cela peut nous arriver à nous. Parce que le viol n’a pas de frontières sociales ou culturelles. La seule frontière sur laquelle butent les victimes, c’est bien celle du silence. Un silence qui contribue à perpétuer ce crime de masse, préparé avec les crimes sexuels commis à l’encontre des enfants, qui créeront des futures victimes et de futurs agresseurs. Un silence continué pour toutes les femmes du monde, parce que, et c’est bien ce que dénonce la campagne, c’est le verrou du système, du système de domination masculine. Tant que l’être, l’existence des femmes est niée, le plus souvent par ceux qui sont censés l’aimer, c’est sûr, elle n’a aucune chance de pouvoir vivre une vie normale.

Mais si le silence est brisé, si enfin, plus de 10% des victimes parviennent à porter plainte, si plus de 1% des agresseurs sont condamnés, si aucune femme d’abord, aucun homme aussi ne peut plus fermer les yeux, se dire indifférent à la situation, peut-être les choses pourront elles évoluer. Je me joins donc à l’appel d’Osez le féminisme, du Collectif féministe contre le viol et de Mix-Cité à toutes les femmes ou au moins le plus possible, à signer le manifeste, à tous les hommes (et femmes) à ne pas hésiter à signer la pétition qui est mise en ligne aujourd’hui.

J’appelle tout le monde à visiter et faire connaître le site www.contreleviol.fr pour qu’ensemble, on puisse faire reculer ce crime de masse organisé. Autre buzz facile à faire, si vous êtes sur facebook, twitter et autres réseaux sociaux avec photos de profil, télécharger la photo ci-jointe. Ainsi, vous susciterez la curiosité de celles et ceux qui se demanderont "qu’a-t-elle, qu’a-t-il signé ?".

Et je lève mon chapeau aux organisatrices. Si nous tenons bon, sur la durée, peut-être aurons nous les moyens, enfin, de faire pression sur les pouvoirs publics, et de changer les représentations. Les objectifs de la campagne sont détaillés sur le site : plus de moyens financiers des pouvoirs publics pour la prise en charge des victimes, soutenir les associations, prise en charge des soins à 100% pour les victimes, des campagnes d’informations, une formation des professionnels, un jugement des crimes sexuels exclusivement en cour d’assises, une enquête systématiques à la suite des plaintes…

Toutes et tous, participons à la campagne contre le viol. La honte doit changer de camp !

De droite à gauche : Emmanuelle Piet, Samira Ouardi, Caroline de Haas

L'assemblée réunie pour un petit-déjeûner de presse à l'Hélicon café

Enfin, bien sûr, il faut rappeler le numéro d’appel pour les victimes :  Viols femmes informations (0 800 05 95 95)

Voila. Il y a enfin les films, de Patric Jean et Frederique Pollet, que vous pouvez voir sur le site www.contreleviol.fr, et diffuser largement, et voici le plus long ci-dessous

About these ads

, , , , ,

  1. #1 par Soraya le novembre 24, 2010 - 10:41  

    Bravo à toutes pour votre ténacité et votre courage,

    Ce combat mérite toute notre attention ainsi que notre soutien inconditionnel car rien n’est pire que ce voir déposséder de ce que nous, femmes, avons de plus cher et de plus précieux, notre corps…

    BRAVO pour cette campagne et pour le courage que vous affichez face à cette ingnominie qu’est le viol…

    Amitiés

  2. #2 par Nicole le novembre 24, 2010 - 10:49  

    Je témoigne ici d’un type viol dont la police et la justice ne veulent pas entendre parler ni tenir compte : VIOL EN BANDE ORGANISEE A L’INTERIEUR D’UN APPARTEMENT TOUS VERROUS FERMES
    LA VICTME A ETE PREALABLEMENT DROGUEE , sans doute par l’intermédiaire de sa nourriture, puisque les violeurs avaient des copies des clés

  3. #3 par Victor KHAGAN le novembre 24, 2010 - 11:03  

    Huit victimes sur dix connaissent leur agresseur, une sur dix le dénonce, les autres restent écrasées par le silence.

  4. #4 par Anaïs Misfits le novembre 24, 2010 - 11:24  

    Je trouve la campagne très percutante, et la signature très juste. Mais à quel moment parle-t-on de "vivre ensemble" ? Je trouve que cette posture anti-mec les dessert. Au-delà des clivages, toutes les initiatives sont les bienvenues ! La suite sur : http://anaismisfits.canalblog.com/archives/2010/11/24/19690015.html

    • #5 par sandrine70 le novembre 24, 2010 - 3:11  

      il n’y a vraiment pas de posture anti-mecs.
      Les hommes sont les bienvenus pour signer la pétition, et le manifeste des hommes contre les violences envers les femmes de Patric Jean (moins de 2000 signatures à ce jour, il y en a déja plus en un jour pour le manifeste contre le viol). Leurs propositions pour améliorer le vivre ensemble, c’est à dire moins de violence pour les femmes "à la maison", sont les très bienvenues.
      Vivre ensemble, sera beaucoup plus simple quand la peur et le silence ne seront plus le quotidien des femmes.

  5. #6 par TIphaine le novembre 24, 2010 - 1:47  

    Pour est-ce que quand je clique sur le lien pour signer la pétition je tombe sur un site bizarre? http://imp.ovh.net/

    • #7 par sandrine70 le novembre 24, 2010 - 1:50  

      Bon, il faut essayer soit http://www.contreleviol.fr, soit http://www.contreleviol.com...
      mais normalement, l’un des deux doit marcher ! (sauf que je peux en mettre qu’un dans mes liens…)

    • #8 par sandrine70 le novembre 24, 2010 - 1:51  

      en fait, ça dépend du navigateur (si c’est safari, firefox ou autre…)

  6. #9 par LOMBARDI Fabienne le novembre 24, 2010 - 7:22  

    Et dire que les violeurs purgent une peine pas assez lourde pour le préjudice causé à leurs victimes ! la justice les relâche au bout de qques années et ils n’ont plus qu’à recommencer en sortant – ces pulsions sexuelles ne peuvent s’arrêter – leurs cerveaux sont malades et moi si je faisais partie des jurés je demanderais que l’on détruisent ces hommes en les condamnant à être des oenuques pour le reste de leur vie pour ne plus leur donner l’envie de reproduire des actes aussi odieux et de profiter de pauvres femmes sans défense.

    • #10 par sandrine70 le novembre 25, 2010 - 9:34  

      bonjour, oui, les violeurs, pour les 1 à 2% de condamnés, purgent rarement une peine assez lourde, je suis bien d’accord.
      En revanche, "ces pulsions sexuelles ne peuvent plus s’arrêter", il faut "les condamner à être oeunuques", je crois qu’il faut préciser : justement, à mon avis, cette idée que certains hommes ne pourraient se contrôler et que les violeurs sont des malades, fait partie de celles que nous dénonçons. 75.000 viols sur femmes adultes, combien sur des enfants (on estime aujourd’hui à 2millions de personnes victimes d’inceste en France), il n’ya pas des centaines de milliers de fous ? Combien d’hommes violents qui prétendent qu’ils ont pété les plombs ?
      Récemment, je lisais (je crois que c’est dans "frapper n’est pas aimer" de N.Henry), une remarque extrêmement juste. Parfois un homme violent dit qu’il n’en pouvait plus, qu’il est victime de son patron qui le harcèle ou autre…Mais quand son patron le met en colère, il parvient à se contenir et à ne pa sle démolir. Alors que quand sa femme le met en colère (parfois pour une raison hallucinante comme la façon dont les couverts sont rangés dans le tiroir), tout d’un coup, il n’est plus capable de se retenir ?
      Il est urgent de faire passer le message aux hommes qu’ils doivent considérer les femmes comme des êtres humains qu’ils doivent respecter, que le désir des femmes est aussi important que le leur et que NON, c’est NON. Leur "couper les couilles" n’est pas une solution.

  7. #11 par Nicole le novembre 25, 2010 - 11:27  

    Je voudrais signaler un livre, parce que c’est le jour d’en parler, qui prend en compte les drames des victimes, même si cela se passe aux USA —-> Prédateurs et victimes

    Par ailleurs il faut faire savoir également à toutes les femmes seules qui se croient protéger par des serrures ou verrous "haute sécurité" avec clé incopiable ( sauf usage d’un code confidentiel)
    qu’il existe des copies de ces clés dans les réseaux crapuleux français qui les vend à la demande.
    Pour dupliquer une clé incopiable, ensuite, il suffit d’un kit acheté à l’étranger, et là il faut seulement 140 secondes.

    Il ne s’agit pas ici, de faire peur, mais d’inciter à la vigilance.
    C’est également spécialement le jour de le mentionner.
    Un viol en appartement, n’est pas rare. Il est extrêment préparé
    Il faut systématiquement un système à l’intérieur, qui empêche d’ouvrir

    Le vivre ensemble avec des hommes et garçons gentils n’est pas un problème. C’est un cadeau.

  8. #12 par elleonthego le novembre 25, 2010 - 12:45  

    Ayant lu les blagues multiples concernant ce manifeste, cela m’a poussé à écrire à ce sujet aussi.
    Il faut changer les attitudes, on ne répétera jamais assez que le viol, ça ne se justifie pas!

    Elle,

    http://uneanglaiseaparis.wordpress.com/

    • #13 par sandrine70 le novembre 25, 2010 - 1:02  

      ah oui, moi je ne les lis pas. Mais tant mieux que tu les aies lues, puisque tu as écrit à ce sujet, et très bien !

  9. #14 par Jean Floriste Baudour le décembre 27, 2010 - 8:56  

    Je suis un homme et je viens soutenir votre mouvement, car ceux qui agissent ainsi ne sont pas des hommes mais des animaux. Ils ne parviennent pas à assimiler que le temps des dominateurs est révolu au profit d’une complémentarité, d’une égalité qu’il est vrai, il faut assumer. C’est là qu’ils montrent leur incapacité, leur impuissance.

  10. #15 par paul doerflinger le novembre 21, 2012 - 1:49  

    bonjour, je suis un homme et je suis de ceux qui pensent que dans le cas d’un viol (et sachant qu’ils sont très malheureusement si nombreux)
    il faut avec très grand soins aider la victime. L’aider à parler, à s’exprimer, et à assumer l’après. Trop de "business" du genre Psy.
    et autres attitudes, en rapport à un viol, sont à faire changer.
    Une victime est une victime, et il faut punir très très sévèrement les violeurs. Et il faut combattre sans relâche ce fléau.
    Ce n’est que le consentement réciproque qui peut générer l’harmonie, et il faut tout faire pour que l’homme reste à sa place.
    Nous sommes encore que trop dans une société "machiste" et trop de choses font encore que c’est "entretenue" !
    Je signe pour votre combat ici.

  11. #16 par Sylvie Langlais Dalens le novembre 23, 2012 - 11:22  

    J’ai été violé par 3 hommes qui cambriolaient des chambres de bonne, j’ai été forcé à ouvrir ma porte et ils m’ont séquestré chez moi et menacé de me tuer, ils ont pris la fuite car un voisin est arrivé à l’étage, il rentrait chez lui, une chance pour moi, j’ai porté plainte, mais plusieurs années après l’affaire a été classé sans suite, quand j’ai reçu cette lettre j’ai trouvé que cela n’était pas normal et l’ai ressenti comme un abandon et de nouveau cette blessure était présente, classer pour moi c’était comme si je devais oublier, comme si ça n’avait pas existé, comme si ça n’existait plus………Pourquoi classer ces affaires la ?

    • #17 par sandrine70 le novembre 23, 2012 - 11:26  

      Oui, vous avez raison, ces criminels auraient dû être condamnés et il n’y a pas d’autre explication à cette injustice qui vous est faite que ceci : aujourd’hui il n’y a pas de justice qui se mobilise pour condamner les violeurs.
      C’est une résistance aux avancées féministes qui ont permis la criminalisation du viol mais pas empêché l’impunité des violeurs.
      Mais la lutte continue et nous ne nous arrêterons pas tant que les choses ne changeront pas.

  12. #18 par spinella le novembre 23, 2012 - 1:29  

    Anne marie j ai subit une agressio sexuelle a l hopital. Il a recommence sur une fille de 25ans et de 7ans il me doit de l argent mais il a disparu il ne sait presente a aucune audience du tribunal pour mon argent personne ne veux m aider je le hais je voudrais le tenir et le taper pour voir le mal que ca fait de souffrir en silence

  13. #19 par chanteau le novembre 6, 2012 - 4:27  

    Bonjour,

    J’ai 37 ans, et il y a 10 ans j’ai subit un viol collectif avec actes de tortures et barbaries, et tentative de meurtre de la part de mon ex ami et de plusieurs autres personnes (combien ?).

    Cette nuit là, j’ai fait une crise d’hystérie avec bien sur : amnésie mais aussi dysphonie, aphonie, cécité mentale, et délires …

    Une semaine après mon ex me retrouvait et me "prétait" à un de ses ami qui m’a violée à son tour. J’étais dans un tel état de confusion que je ne saurais jamais le reconnaitre.

    Ensuite, après une violation de domicile, je subissais une tentative de viol, suivie d’une tentative de viol collective avec armes (mon ex était évidemment présent).

    5 ans après, mes souvenirs sont revenus et j’ai tout de suite porté plainte à la gendarmerie. Suite à cette plainte, j’ai été convoquée à une simple conciliation avec deux auteurs de deux agressions. Ceux ci ont avoués ! Soulagée, j’ai attendue que justice se fasse ! Aux bout de deux ans , j’ai appris par la gendarmerie que cette affaire avait CLASSEE SANS SUITE !!!

    Le procureur souhaitait tout de même me réentendre, et j’ai donc reporté plainte pour les mêmes faits.

    Depuis, je suis en attente de nouvelles du tribunal, (1 ère plainte : fevrier 2008, 2 ème plainte : 17 octobre 2010).

    J’ai pris un avocat récemment pour accelérer les chose, il a donc demandé au tribunal pour quelles raisons cette affaire avait été classée sans suite (1ère plainte) et où en était la 2ème.

    Dons j’attends ENCORE.

    j’ai évidemment signée la pétition contre le verdict de Créteil et je vous invite à le faire aussi, la JUSTICE ne traite pas les viols, elle les minimise !

    Mais, je vous fait part de mon incompréhension totale et de mon dégout profond après avoir appris (vérifié sur facebook) qu’un de mes agresseur aussi accusé de vol, d’usurpation d’identité, … et de corruption de mineurs pour avoir demandé à ses deux fils de 14 et 17 ans de me violer, avait SIGNER cette pétition ! ! ! avec commentaire : parceque je suis un homme !

    Un homme qui à souhaité à deux reprise un viol, dont un collectif avec armes !!!

    mon dégout et le fait d’avoir tout perdu avec ses 4 agressions (tentative de suicide, sous antidepresseurs et anxiolitique depuis plus de deux ans, handicapée à 80 % reconnue par la MDPH … ) .

    Ca ne vous donnera rien mais moi ca me soulage un peu de le nommer, cet homme qui demande une justice plus sévère avec les violeurs alors qu’il est accusé des mêmes faits Une abération

    LA JUSTICE N A JAMAIS RIEN FAIT CONTRE EUX , ILS SONT LIBRES

  1. Signez le maniste contre le viol « Femmes en résistance
  2. Rétrospective féministe des 40 ans ! « A dire d'elles
  3. En 2011, mettons fin au sacrifice morbide des jeunes filles, le reste suivra… « A dire d'elles
  4. Sus au verrou de la domination masculine ! « A dire d'elles
  5. A signer et relayer « A dire d'elles
  6. La révolution féministe : 1000 ans en un demi-siècle ? « A dire d'elles
  7. Il faut que ça cesse ! « A dire d'elles
  8. Que penser des « Slutwalks  (marche des salopes) ? Elements pour réflexion « A dire d'elles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: