40 ans de MLF, 100 ans de 8 mars, ou de la difficulté de devenir plurielles…

Clara Zetkin

Le 8 mars approche…c’est le temps où l’on parle des femmes…enfin, quand on n’en est pas encore à parler de « LA » femme, ce qui arrive encore bien trop souvent…Une manifestation née il y a 100 ans, comme l’explique ce blog, sous l’impulsion de Clara Zetkin, lors de la conférence internationale des femmes socialistes.

C’est la saison où toutes les collectivités, proposent des expos, des manifestations avec que des femmes. Se débarrassant ainsi jusqu’à l’année suivante de la question ? …c’est ce que déplorait déja, en 1975, Carole Roussopoulos, qui, avec Nadja Ringart, Ioana Wieder et Delphine Seryig, nous offraient un chef d’oeuvre d’humour et de féminisme : « Maso et Miso vont en bateau », un décryptage de l’épission de Pivot où, Françoise Giroud, Secrétaire d’Etat à la Condition féminine, tentait (?) de nous défendre -très mal- face à une ribambelle d’hommes misogynes.

Le Forum des images passera le film le 12 mars lors du festival « je suis une femme, pourquoi pas vous ? », l’occasion de le voir si vous ne l’avez pas encore vu à « Femmes en résistance » par exemple. Une des nombreuses manifestations organisées dans le cadre des 40 ans du MLF, vous pouvez retrouver tout le programme sur le blog de l’association, RE-belles.

1975, c’était l’année de LA femme, LA femme a encore de beaux jours devant elle : la plupart du temps dans les médias, on dit encore journée de la femme, alors qu’en anglais on a toujours dit : ‘ »International women’s Day ». Merci à la mairie du 3ème de proposer, des manifestations autour des 100 ans de la journée internationale DES femmes…

cela fait du bien, que quelques un-e-s attachent aussi de l’importance aux mots… en cette année d’anniversaires, on fête en effet les 40 ans du MLF, et Elle, le journal, participe à sa façon, en organisant, 40 ans après, de nouveaux Etats généraux de LA femme…comme me le faisait remarquer une copine, on écrira DES femmes le jour où Elle sera « Elles »…

Côté cinéma, on pourra découvrir ou redécouvrir le film de Charlotte Silveira, « Louise l’insoumise », le 18 mars à l’Archipel à 19h30.

Côté photos, on pourra aussi voir ou revoir les photos de Catherine Deudon qui retransmettent la mémoire des manifestations, ce sera à la mairie du 10ème, du 17 au 25 mars.

Voici un petit échantillon des événements prévus pour ce mois de mars et les 40 ans, bientôt ici, une sélection des livres intéressants qui sortent à cette occasion.

A signaler enfin, que cette année est aussi celle de la Marche mondiale des femmes, avec un vaste programme d’actions.

Et, l’actualité nous le rappelle chaque semaine, c’est l’année où les violences faites aux femmes sont grande cause nationale, espérons, que cette fois encore, les mots auront du poids, et que de vraies mesures viendront à l’appui des lois. Un petit rappel, un seul numéro à appeler d’urgence si vous êtes victimes ou connaissez des victimes : le 39 19

Sandrine Goldschmidt (Photos D.R)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s