Monde à l’envers ? non, à l’en rêve! Debout!

Bon, le 8 mars approche…

Dessin de Rebecca, ma fille, pour le 8 mars

le mouvement de contestation gronde dans notre pays…à quelques jours des élections, la foule pourrait bien être au rendez-vous. Et si on en profitait pour se faire entendre ? Pour dépasser nos différences ?

Oui, je suis d’accord avec les copines, je trouve que c’est fâcheux, cette récupération par le patriarcat nationaliste blanc de nos combats pour justifier le leur…

Mais oui aussi, je pense qu’il faut que nous luttions ensemble, pour que les luttes des femmes soient prises au sérieux, soient enfin au premier plan. Il faut que l’esprit de solidarité entre femmes de toutes les origines, toutes les classes, immigrées et nationales, hétéro et lesbiennes, que le plaisir d’être ensemble l’emporte. Nous avons les mêmes ennemis, mais plutôt que de parler d’ennemis, nous avons surtout le même objectif, qui est peut-être un rêve, d’un monde ou chacune et chacun ait sa place, celle qu’elle ou qu’il a choisi, pas celle que d’autres lui ont imposée par des rapports de domination.

Et comme je vois le monde à l’envers, ou plutôt à l’en-rêve, je vous fais part de mes plus grandes émotions féministes…

D’abord, « Debout », enregistré le 22 janvier dernier lors de l’hommage à Carole Roussopoulos à Paris.

Et puis, pour réviser les paroles pour lundi, ce lien vers ce site qui recense les chanson féministes, Debout!  bien sûr, mais aussi Anne Sylvestre, Juliette et les autres.

Quelques auteures aussi, qui nous ont inspirées, chacune à leur façon.

D’abord Audre Lorde, découverte grâce à Femmes en résistance, puis grâce à mes copines américaines et françaises. Zami, une nouvelle façon d’écrire mon nom, ou Sister Outsider…littérature, empowerment, tout y est.

Tout comme chez Alice Walker. Avez-vous lu « la couleur pourpre ». Pas le film, mais le livre ?

Un chef d’oeuvre, bouleversant. Et peut-être encore plus fort, pour parler des rapports de dominations entremêlés, « The third Life of Grange Copeland », son premier roman. A découvrir absolument !

Ensuite, Benoîte Groult, forcément, « Ainsi soit-elle », qui nous a légué cette phrase si nécessaire, à toujours rappeler : « le féminisme n’a jamais tué personne, le machisme tue tous les jours ».

Pour celles et ceux qui s’intéressent à cette grande dame, voir le DVD du film d’Anne Lenfant, « Une chambre à elle », passé pour la première fois à Femmes en résistance et qui a fait du chemin depuis…

Et puis, dans cette sélection brouillonne et arbitraire, le classique américain : » The Feminine Mystique », de Betty Friedan, parce que je suis en train de le lire, et parce qu’il a sorti la ménagère des années 1950 aux Etats-Unis de sa dépression chronique… un peu comme en France, Ménie Grégoire, avec son émission, a autorisé les femmes à parler de leurs problèmes quotidiens. (voir le film passé à Femmes en résistance, « Ménie Grégoire, une voix sur les ondes », de Marie-Christine Gambart

Et toujours pour nous donner sinon de l’inspiration, mais surtout des arguments de poids face aux « évidences » sur les compétences « masculines » et « féminines » que nous contestons, cet excellent ouvrage coordonné par Catherine Vidal.  « Féminin/Masculin, mythes et idéologies », qui devrait être une lecture obligatoire à l’école, et pour avoir une carte électorale!

Enfin, un livre pour lequel j’ai un petit faible, pour son originalité de vue, et parce qu’il nous offre une belle relecture de la religion : « Quand les femmes lisent la Bible », ouvrage qui réunit les contributions de femmes juives d’horizon divers qui relisent la Bible et ses grandes figures féminines avec leur regard propre, en fonction de leurs questionnements personnels.

Un ouvrage qui aide à comprendre pourquoi il n’est pas nécessaire de croire en un « regard féminin », mais qu’il est tout simplement indispensable, que les femmes aussi, puissent avoir leurs mots à dire sur l’histoire, les textes religieux, tous écrits et commentés jusque là par des hommes…

Et pour finir, un petit film, si vous ne pouvez pas aller le voir jeudi prochain au Forum des images, voici le film de Varda « Réponses de femmes », petit essai un peu daté, parfois contesté, mais toujours intéressant à revoir…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s