Féminisme et intelligence

A la mairie du 14ème hier soir, s’étaient réunies l’intelligence et l’énergie, pour illuminer nos esprits laïcs et féministes. OLF, le réseau Osez le féminisme animé par Caroline de Haas, recevait Caroline Fourest pour un réunion-débat dans le réseau… et l’on ne peut que saluer l’initiative, qui nous a permis une rencontre avec une journaliste et essayiste, rédactrice en chef de la revue ProChoix, dont la pensée, rigoureuse, documentée, complexe et claire, fait du bien, je dirais même plus, est salutaire.

Pour cette féministe des années 1990 (et d’aujourd’hui) d’abord engagée contre l’intégrisme religieux des militants pro-vie aux Etats-Unis et leurs rejetons en France, il y a une ligne, une cohérence dans le combat féministe, laïc et antiraciste et cette ligne, elle la suit. Celle où toutes les forces démocratiques rejettent la montée de l’intégrisme religieux pour ce qu’il est, quelle que soit son origine, chrétienne, juive ou musulmane : un mouvement politique hostile à la République laïque et porteuse d’égalité entre les femmes et les hommes.
La rigueur de la pensée de Caroline Fourest dans la dénonciation de tous les excès, que ce soient ceux de Tariq Ramadan ou de Marine Le Pen (qui est plus inquiétante que son père, dit-elle, parce qu’elle « a compris que si elle mettait le masque de la République, » elle pouvait mieux faire passer son message) ou de l’UDC (parti protestant d’extrême-droite en Suisse à l’origine de la votation sur l’interdiction des minarets), lui vaut  tous les qualificatifs : islamophobe pour les uns, islamophile pour les autres, antisémite pour les troisièmes…


Caroline Fourest n’est rien de tout cela, elle est une journaliste, intellectuelle mesurée, qui défend la République, et l’objectif d’égalité entre les femmes et les hommes. Et au fond, c’est bien son féminisme qui dérange. Car si les intégristes de tout bord en veulent tant à la République, ils en prennent bien souvent le masque. C’est un phénomène bien connu depuis le féminisme pro-vie aux Etats-Unis, celui où des femmes, au service d’un mouvement politique intégriste, affirment qu’elles sont féministes (en réclamant, si l’on y regarde bien, comme dit Caroline Fourest, « de s’émanciper de l’émancipation des femmes… » tout un programme). Et ce que ces mouvements combattent, au final, c’est bien le féminisme, cette volonté d’égalité entre les femmes et les hommes, et de dépassement de la société patriarcale, qu’ils ne supportent pas…et pour laquelle ils ont recours au religieux, allié traditionnel de la domination masculine… c’est le phénomène bien connu du « Backlash » ou retour de balancier.

Enfin, ce qui m’a le plus convaincue, et qui tranche tellement avec le niveau général du débat dans les grands médias, c’est que Caroline Fourest ne se laisse jamais gagner elle-même par la facilité, ou la rancoeur. Même attaquée par des questions de mauvaise foi ou confuses, elle cherche toujours, comme sur la question du voile intégral, la juste mesure entre la liberté individuelle dans l’espace public et la  nécessité de combattre un projet politique anti-républicain.

Merci donc encore à Osez le féminisme, à Caroline de Haas et à Caroline Fourest (dont le calme face aux interventions les plus confuses ou malhonnêtes est impressionnant – mais elle a du en voir d’autres), pour cette discussion d’une qualité trop rare, sauf peut-être dans nos réseaux, et dans sa revue, ProChoix. Le dernier numéro vient de sortir, il est consacré aux 40 ans du Mouvement de libération des femmes.

Sandrine Goldschmidt

Publicités

1 réflexion sur « Féminisme et intelligence »

  1. Beaucoup d’admiration pour Caroline Fourest, ne serait-ce qu’en raison de son travail et de sa rigueur intellectuelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s