Retraites des femmes : l’heure est à la mobilisation

C’était à prévoir, et ça s’est confirmé. Dans une réforme des retraites qui brille par son inéquité (mesures sur la pénibilité réduites au minimum, retraite des cadres payées par les ouvriers qui ont une espérance de vie de 10 ans inférieure…), les femmes ne sont pas à la fête.

Une mesure, certes, est à leur avantage, les indemnités journalières de la période du congé maternité ne les pénalisent plus dans le décompte. En revanche, rien, dans la réforme, ne s’attaque aux inégalités femmes/hommes dans les retraites. Pire, l’allongement de l’âge légal à 67 ans pour une pension à taux plein les pénalise davantage. Morcellement des carrières (dues au temps partiel subi et au temps pris pour s’occuper des enfants, …), la retraite moyenne des femmes n’était déjà que 60% de celle des hommes. Et là, ça va s’aggraver. Combien de femmes devront attendre 67 ans pour avoir leur retraite à taux plein ?

Face à cette situation, les organisations de femmes et féministes ont décidé de se mobiliser. D’une part, Osez le féminisme, qui lance un appel à manifester pour les retraites des femmes le 24 juin parallèlement à l’appel des syndicats contre la réforme des retraites. Avec son efficacité habituelle, le réseau a déjà réussi à mobiliser la presse. Et met en ligne sur son site un « appel des féministes » que l’on peut signer, qui l’a déja été par quelques personnalités : Yvette Roudy, Marie-George Buffet, Cécile Duflot…

D’autre part, le Laboratoire de l’égalité, qui est une plateforme d’acteurs engagés pour la promotion de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (qui rassemble des associations, réseaux de femmes, chercheur-es, syndicats, élu-es, médias, entreprises, blogosphère), vient de rendre public un communiqué de presse où il dénonce cette situation, et la replace dans le contexte des inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes. Le laboratoire, qui avait déjà saisi le ministre, et publié une tribune dans Le Monde, continue sa pression et réitère ses demandes au gouvernement. En premier lieu, cesser de penser l’économie comme si elle était neutre et « produire une analyse genrée de l’impact de la réforme« . Ensuite, corriger les inégalités actuelles et améliorer les retraites des femmes, engager la loi sur l’égalité professionnelle.

Enfin, le Laboratoire demande au gouvernement de mettre en place une politique destinée à « réduire les causes structurelles des écarts salariaux entre hommes et femmes en mettant en œuvre un plan de résorption des besoins en modes d’accueil des jeunes enfants (au bas mot 500 000 places), en réformant le congé parental, en luttant contre le temps partiel subi et contre les discriminations« .

C’est en effet cela la clé : pour améliorer les retraites des femmes, il faut introduire le genre dans l’économie, et avoir une politique globale de société qui prenne enfin en compte la moitié de ses membres. A mon avis, c’est ça que pourrait être la politique du « care » concrètement, ce qui me rend un peu pessimiste sur la possibilité qu’elle soit adoptée par ce gouvernement ci… Ce qui n’empêche pas qu’il faut se battre, pour que petit à petit l’idée fasse son chemin !

Sandrine Goldschmidt
Quelques références essentielles pour bien comprendre le dossier  et se mobiliser.

L’article de Christiane Marty du Conseil d’administration d’ATTAC ici

La tribune du labo de l’égalité dans Le Monde

L’appel des féministes lancé par « Osez le féminisme »

L’article des NOUVELLESNews.

Et plus généralement sur la réforme des retraites, un très bon article dans Alternatives économiques d’Arnaud Parienty

Et toujours excellent, le billet d’humeur d’Agnès Maillard sur le monolecte

Publicités

3 réflexions sur « Retraites des femmes : l’heure est à la mobilisation »

  1. Saluts, merci pour cet article. J’ai inséré dans la LETTRINFO que j’envoie demain ton article sur l’absence d’écho dans les médias au sujet de la manif de la marche mondiale des femmes. A ce sujet, si tu as le temps de le lire, j’ai consacré mon COUP DE RAGE à une campagne que je suis en train de mettre sur pied pour interpeller les médias. Si donc tu as le temps de le lire, aurais-tu celui aussi de me dire ce que tu en penses ?
    Danielle Charest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s