Rions un peu !

Avec ce blog, A dire d’elles, je reçois tout un tas de communiqué de presse, allant des plus « dans mon coeur de cible » (lutte contre les violences faites aux femes), aux plus farfelues.
Je reçois aussi, des communiqués qui devraient me hérisser et me révolter. J’ai décidé d’en rire, et de vous le faire partager. Parce que c’est bien de voir aussi comment aujourd’hui encore, on peut faire passer n’importe quoi pour quelque chose de « scientifique ».
Celui là, c’est pour la publication d’un sondage. Mais pas pour n’importe qui. Le plus important, ici, c’est qui A PAYE pour qu’on pose des questions pour lui. C’est « Familles chrétiennes ».

Ensuite, le titre :  » Où sont les hommes ? « . Enquête sur la féminisation de la société Sondage Ifop pour Famille Chrétienne.

Un sondage qui révèle, je vous le donne en mille ! que « les deux tiers des Français considèrent que « la féminisation de la société constitue une réalité », leur proportion étant encore plus forte dans les rangs des hommes (72%), des catholiques pratiquants (71%) et des sympathisants de droite (73%). Déjà, je ris. Je sais pas ce que ça veut dire (rien ?) mais comme par hasard, ce sont les hommes catholiques pratiquants et de droite, qui trouvent que la société se féminise, ou est féminisée, on sait pas trop.
Donc, je vais voir en détail, le contenu de cette étude, faite bien sûr, comme tous les autres sondages qui ne veulent rien dire (je dis bien tous), selon les méthodes « scientifiques ».

Première question : D’une manière générale, diriez-vous que la société dans laquelle nous vivons valorise plutôt des valeurs masculines comme la force ou l’acceptation du conflit ou plutôt des valeurs féminines comme la douceur ou l’harmonie ?

Alors la question, d’abord. C’est bien gentil de faire une enquête scientifique mais si c’est pour poser une question débile avec autant de présupposés… Et donc, la réponse ne nous étonnera pas :  à 86 % plutôt des valeurs masculines  Donc, la société valorise ces valeurs qu’ils décident d’appeler masculines…mais pour l’instant, pas de « féminisation » de la société à l’horizon !

Heureusement, on arrive à la deuxième question, dans le vif du sujet

Diriez-vous que vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas du tout d’accord avec les phrases suivantes ?

« La féminisation de la société constitue une réalité » Réponse OUI à 66%. Je pensais qu’on allait avant, ou après, dans des questions plus précises, expliquer ce qu’on voulait dire par là, ou quelque chose du genre, mais pas du tout. Jusqu’au bout, on ne saura pas ce que c’est que la « féminisation de la société » qui par ailleurs valorise les valeurs masculines…

Deuxième affirmation (je rappelle qu’il faut dire si on est d’accord avec cette phrase), sublime : 

« Les hommes devraient davantage assumer leur part masculine »

Réponse OUI à 59%, et surtout chez les hommes, les vieux et les ruraux…Dans une société qui valorise les valeurs masculines, il semblerait que ces messieurs ne l’assument pas…si ça veut dire quelque chose, alors là…

Donc, avec des sondages comme ça, ce qui compte, c’est l’interprétation…. je sais maintenant ce que Famille chrétienne en dit, et je pense qu’après lecture de ce billet, vous n’en trouverez que ça que plus savoeureux. En attendant, je le redis, la plaie de la société ce sont les sondages.

Parce qu’avec des méthodes pseudo-scientifiques qui ne concernent que l’échantillon, mais pas la question posée, en acceptant de faire des sondages sur des questions qui n’ont pas de sens, toutes les malhonnêtetés d’interprétation sont possibles…



Publicités

3 réflexions sur « Rions un peu ! »

  1. édifiant !
    « En attendant, je le redis, la plaie de la société ce sont les sondages. » Je crains plutôt le décervelage &/ou la lâcheté intellectuelle de (nombreux) rédacteurs ou politiques. Le sondage n’est qu’un pas de plus dans cette misère, mais pas le premier. Ce n’est qu’un outil très simple pour ne pas penser, ne pas répondre & valoriser son ignorance, sa mauvaise foi etc.
    Cas d’école, cet article !

    1. Oui, vous avez tout à fait raison : quand je dis rapidement « les sondages », c’est en englobant ceux qui les commandent, les analysent, les interprètent, les utilisent quand ça les arrange, les passent sous silence…mais le sondage en effet est un magnifique outil pseudo-sérieux pour « ne pas répondre et valoriser son ignorance, sa mauvaise foi etc… » comme vous dites !

  2. C’est du meme niveau que les « tests » des magazines « feminins », comme repondre a une question debile ?
    je suis particulierement herissee par la caracterisation des valeurs dites « feminines » ou « masculines »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s