Des femmes charmantes et utiles

Virgines Futuras virorum matres respublica docet (médaille de l'éducation secondaire)

Vous connaissez Camille Sée ? C’est lui qui a créé l’enseignement secondaire pour les filles. Parce que, disait-il, « Les filles sont aussi aptes que les garçons à recevoir l’éducation secondaire ».

Il allait même plus loin : « On ne voit pas que les femmes, membres comme nous de la société politique, nos égales, puissent être laissées de côté, quand l’État fait de lourdes dépenses pour l’instruction secondaire et supérieure des garçons. […] Tant que l’éducation des femmes finira avec l’instruction primaire, il sera presque impossible de vaincre les préjugés, les superstitions, la routine. Les femmes, quoi qu’on fasse, dirigent les mœurs, et c’est par les mœurs, plus encore que par les lois, que se font les peuples. » On sent que derrière cela, ce qu’il fallait surtout éloigner, c’était le pouvoir de l’Eglise sur les femmes…

Ca, c’était la citation qui lui rend honneur. Il a dû batailler ferme, et il a réussi à faire, qu’une loi crée des lycées de jeunes filles en 1880.

Ce qui est moins glorieux, c’est ce qu’on voulait en faire alors, de ces lycées pour filles…et c’est un peu comme pour toutes les autres lois en fait, pour faire changer les mentalités, on dirait qu’il est impossible de livrer le vrai motif c’est à dire ce simple énoncé que les femmes et les hommes sont égaux donc que les premières doivent avoir accès aux mêmes droits que les seconds. On se retrouve obligé de rassurer ceux qui croient que le monde va s’écrouler si l’on change quoi que ce soit à leurs certitudes. Ensuite, il faut trouver une motivation un peu plus « motivante » que le simple fait de favoriser l’éducation des femmes, simplement parce qu’elles sont des êtres humains comme les autres…

D’abord, donc, rassurer : « Il ne s’agit pas de préparer les jeunes filles à être savantes. Leur mission dans le monde n’est pas de faire faire de nouveaux progrès aux mathématiques et à la chimie. Les lycées ont été fondés pour faire de bonnes épouses et de bonnes mères, de bonnes maîtresses de maison, sachant à la fois plaire à leur mari, instruire leurs enfants, gouverner leur maison avec économie et répandre autour d’elle les bons sentiments et le bien-être. Rassurer, toujours, on n’aura pas des femmes poilues et masculines :

Nous avons voulu cultiver et élever l’esprit des femmes… elles y gagneront quelque force sans y rien perdre de leur grâce, leur commerce en deviendra plus aimable…

Et c’est là qu’on arrive au deuxième motif : non seulement elles seront encore élevées à plaire à ces messieurs, mais en plus elles serviront un dessein supérieur : « La République instruit les jeunes filles qui seront les mères des hommes ». Et finalement, ces êtres humains dont la seule fonction est d’être mère, on se dit qu’il pourrait être bon qu’elles ne soient pas ignares, et surtout, soient capables de faire passer les valeurs qu’on veut faire passer, pas seulement les valeurs catholiques…

Elles développeront plus complètement leurs facultés et en seront de meilleures compagnes pour leur mari, de meilleures maîtresses pour leurs enfants ; nous voulons leur apprendre à être à la fois des femmes charmantes et des femmes utiles…

« en faire des femmes charmantes et utiles ». Un beau programme d’élevage. Qui n’est pas sans rappeler le sommaire d’un magazine féminin moyen d’aujourd’hui…


Publicités

3 réflexions sur « Des femmes charmantes et utiles »

  1. très bonne démonstration !!! … soupir !… les stéréotypes ont la dent dure, on a encore du chemin à suivre pour changer les mentalités…

  2. Les femmes charmantes,
    sauf erreur,
    continuent aussi et toujours,
    d’être formatées dans la filière de la légion d’honneur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s