faire reculer la haine…et se mobiliser, toujours et encore…

En lisant l’actualité ces jours-ci, on se demande comment faire reculer la haine, en expliquant à nos enfants (quand on en a) pourquoi certaines personnes sont assassinées ou torturées…(bien sûr, en préalable je préciserai que rien ne justifie la torture, ni l’assassinat). Mais comment expliquer qu’une violence effarante se déchaîne à l’encontre d’un être humain parce qu’il-elle est juif-ve, noir-e, parce qu’elle est femme, parce qu’il ou elle a choisi de vivre son orientation sexuelle qui n’est pas celle de la majorité ?
C’est malheureusement ce qu’on voit tous les jours en ce moment, dans des faits souvent dit « divers » qui sont en fait hautement politiques…comment expliquer aux enfants dont la conscience est en formation, qu’on a raison ne ne pas juger les gens sur leur origine, leur sexe, leur religion, leur orientation sexuelle, quand dans les cours de récréation, ils entendent la reproduction de discours entendus à la maison, ou qui transparaissent dans leur quotidien. Parce que les enfants, dans les cours d’écoles, ils en entendent des choses comme : « les homosexuels, c’est dégoûtant ». Et c’est dur, pour eux, pour elles, de comprendre pourquoi leurs petit-es camarades pensent ça.

La seule solution, évidemment, c’est de toujours réexpliquer, c’est de parler, montrer, de dire que ce qui est mal c’est de ne pas laisser les autres vivre et être eux mêmes. Et de leur montrer qu’on est capable de militer, de lutter pour que peu à peu on finisse par en parler à l’école, de la nécessaire tolérance aux opinions et modes de vie de celles et ceux qui ne sont pas comme « nous ». C’est aussi de se mobiliser pour soutenir celles et ceux qui, ici en France (Laëtitia, Aurélia, Bernard Wiel), ou ailleurs dans des pays où se dire homosexuel-le, c’est mettre en danger sa vie (Ouganda, où David Kato a été assassiné la semaine dernière). C’est de se mobiliser pour Brenda, lesbienne ougandaise dont l’expulsion vers son pays d’origine a encore une (heureusement) fois été repoussée par les autorités britanniques (jusque lundi, et en attendant, elle est en centre de rétention). Et cela seulement parce que nous avons envoyé des lettres aux ambassades (pour le faire, voir sur le site du Centre LGBT Ile de Franceun modèle de lettre), parce que les associations de défenses des homosexuel-les se sont mobilisées partout. Mais il ne faut pas lever le pied.

Je dis donc merci à elles, bravo pour leur travail sans relâche, et pour finir, je vous signale, si vous êtes en région parisienne, la soirée de solidarité Ouganda organisée ce soir par l’Inter LGBT et le Centre LGBT Paris-ÎdF ce soir à 20h, en présence d’Auf Usaam, militant homosexuel ougandais.

Publicités

1 réflexion sur « faire reculer la haine…et se mobiliser, toujours et encore… »

  1. Un chien que l’on prive de liberté devient haineux, aujourd’hui attention ! Nous sommes ces chiens…
    M. Le Pen a de beaux jours devant elle avec un tel déchainement de violence et de haine !
    Je suis atterré par la teneur des commentaires à propos du meurtre de Laëtitia et constate que le pouvoir parvient à ses fins en jetant des charognes en pâture au bon peuple qui pendant ce temps ignore les atteintes aux libertés et la destruction de la démocratie !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s