Prostitution et respect des femmes : au fil des commentaires

Après une semaine de débat…et alors qu’on a tout entendu, en particulier la trouille des clients de ne plus pouvoir disposer de corps « libres » pour un peu d’argent…Quelques articles notables, qui replacent le débat là où il est sur Les nouvellesnews.

Et, ici même, suite aux deux articles publiés, un fil de commentaires qui me rend très fière de mes lectrices et lecteurs.

En tout cas, la plupart, et en particulier celui-ci, qui tout comme l’article des Nouvellesnews, dit ceci :

Il y a pourtant une question toute simple à se poser : la souffrance de quelques-unes à être empêchées de se prostituer est-elle plus vive que la souffrance de la grande majorité à y être obligées ou forcées ?

Il semblerait que beaucoup de gens intelligents le pensent…
Mais si intelligence était synonyme d’humanisme, le monde ne serait pas si laid ! L’humanisme sélectif se porte bien…
Je ne m’habitue pas à ce que des femmes soient solidaires des clients prostitueurs et pas des femmes prostituées.

Et aussi, la réponse de Lulu, remarquée dans le fil de commentaires,  et remarquable à une lectrice qui s’interrogeait.

«  vous semblez confondre deux choses qui n’ont rien à voir : le droit de coucher avec qui l’on veut simplement parce que l’on en a envie, qui est une revendication féministe, et le droit de ne pas être obligée de coucher avec qui l’on ne veut pas parce qu’on n’en a pas envie, qui est aussi une revendication féministe.
Si vous pensez que les prostituées choisissent leurs clients, ou si vous croyez que les clients des prostituées sont de jeunes hommes désirables qui savent bien faire l’amour, ou si vous croyez qu’une prostituée apprécie les nombreux actes sexuels qu’elle doit effectuer chaque jour, ou si vous vous imaginez que les clients cherchent le plaisir des prostituées et vont se comporter en conséquence, vous êtes mal renseignée sur ce qu’est la prostitution. Ou naïve et crédule.

Vos courriels déroulent une erreur du début à la fin : parce que vous êtes pour la reconnaissance du plaisir des femmes, vous devriez être contre la prostitution, et ne pas vous laisser embobiner par les arguments dignes des mimiles du café du commerce. Parce que vous voulez pouvoir assumer votre vie, comme vous dites, vous devriez vous opposer à une situation qui ne laisse justement aux femmes que la possibilité de subir et de survivre et vous demander pourquoi 90% des prostituées sont des femmes : si c’était si innocent et lucratif que ça, pourquoi les hommes exercent-ils aussi peu cette « profession » ? n’aurait-on pas ici une asymétrie qui met en valeur ce qu’est réellement la prostitution : le pouvoir exercé par l’argent (je simplifie), détenu majoritairement par les hommes, et non pas le « choix » des femmes ?

Tout comme les Mimiles cités plus haut, vous semblez confondre votre plaisir et le leur, votre liberté et leurs envies, vos droits – qui sont ceux de tout être humain – et leurs exigences d’enfants gâtés – reprenez-vous, réfléchissez à ce que vous êtes et à ce que vous pouvez faire pour réellement faire de votre vie ce que vous en voulez.

Quant à choisir d’épouser un homme uniquement pour son argent, puisque vous avez l’air de penser que cela est courant, si vraiment cela vous tente, personne ne vous en empêche. Remarquez toutefois que le contrat de mariage aussi bien que les us et coutumes vous garantissent une situation et des droits sans commune mesure avec l’argent et les dangers récupérés lors d’une passe. On ne voit pas bien alors comment on pourrait exciper d’une situation favorable (même si elle peut être très déplaisante) pour réclamer le maintien d’une situation proche de l’esclavage dans la plupart des cas.

En résumé, il y en a d’autres, et pour moi, la confrontation s des un-es et des autres, fait un joli débat, où à mon avis, certains arguments d’une grande rigueur et sorte d’évidence comme ceux cités ci-dessus (mais il y en a aussi d’autres), amènent à la même conclusion…

Bonne journée, et merci à toutes et tous. S.G

Publicités

1 réflexion sur « Prostitution et respect des femmes : au fil des commentaires »

  1. Oui, c’est sans conteste un commentaire très fort qui révèle aussi l’extrême confusion dans laquelle les gens se trouvent la plupart du temps. Les médias,malheureusement, semblent s’efforcer d’y mettre tout le monde. Moins la clarté règne et plus la manipulation est facile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s