« Ras le bol au sexisme », à Beaubourg, dimanche, 17h !

Il ne s’agit pas de parler de l’affaire DSK ni de se prononcer sur les faits. Uniquement de dénoncer ce qui a été révélé de la façon dont les médias, et beaucoup d’hommes -et de femmes- de pouvoir, considèrent le viol, arme ultime de la domination masculine, et en particulier quand il s’agit du possible viol d’une « fille de rien », immigrée, pauvre, femme de chambre, par un puissant.

Alors, avec La Barbe, Osez le féminisme et Paroles de femmes, qui ont lancé l’appel ci-dessous que vous pouvez à votre tour signer, venez dire « ras-le-bol au sexisme », demain, à 17h, place Igor Stravinsky, près de Beaubourg

Sexisme, ils se lâchent, les femmes trinquent !

Depuis une semaine, nous sommes abasourdies par le déferlement quotidien de propos misogynes tenus par des personnalités publiques, largement relayés sur nos écrans, postes de radios, lieux de travail comme sur les réseaux sociaux. Nous avons eu droit à un florilège de remarques sexistes, du « il n’y a pas mort d’homme » au « troussage de domestique » en passant par « c’est un tort d’aimer les femmes ? » ou les commentaires établissant un lien entre l’apparence physique des femmes, leur tenue vestimentaire et le comportement des hommes qu’elles croisent.

Nous sommes en colère, révoltées et révoltés, indignées et indignés.

Nous ne savons pas ce qui s’est passé à New York samedi dernier mais nous savons ce qui se passe en France depuis une semaine. Nous assistons à une fulgurante remontée à la surface de réflexes sexistes et réactionnaires, si prompts à surgir chez une partie des élites françaises.

Ces propos illustrent l’impunité qui règne dans notre pays quant à l’expression publique d’un sexisme décomplexé. Autant de tolérance ne serait acceptée dans nul autre cas de discrimination.

Ces propos tendent à minimiser la gravité du viol, tendent à en faire une situation aux frontières floues, plus ou moins acceptable, une sorte de dérapage. Ils envoient un message simple aux victimes présentes et futures : « ne portez pas plainte ». Nous le rappelons : le viol et la tentative de viol sont des crimes.

Ces propos prouvent à quel point la réalité des violences faites aux femmes est méconnue. De la part d’élites qui prétendent diriger notre société, c’est particulièrement inquiétant. 75 000 femmes sont violées chaque année dans notre pays, de toutes catégories sociales, de tous âges. Leur seul point commun est d’être des femmes. Le seul point commun des agresseurs, c’est d’être des hommes.

Enfin, ces propos font apparaître une confusion intolérable entre liberté sexuelle et violence faite aux femmes. Les actes violents, viol, tentative de viol, harcèlement sont la marque d’une volonté de domination des hommes sur le corps des femmes. Faire ce parallèle est dangereux et malhonnête : ils ouvrent la voie aux partisans d’un retour à l’ordre moral qui freine l’émancipation des femmes et des hommes.

Les personnalités publiques qui véhiculent des stéréotypes qu’on croyait d’un autre siècle insultent toutes les femmes ainsi que toutes celles et ceux qui tiennent à la dignité humaine et luttent au quotidien pour faire avancer l’égalité femmes – hommes.

SIGNEZ L’APPEL !

Publicités

8 réflexions sur « « Ras le bol au sexisme », à Beaubourg, dimanche, 17h ! »

  1. Oui il y aurait même un de ces superamis de DSK qui aurait dit « une fellation même obligatoire ce n’est quand même pas un viol » !
    C’est un comble.
    Je le cite dans mon billet.

    1. oui j’ai entendu ça!!
      merci pour ton billet.
      Ca me rappelle le film d’Ozon, 5×2, qui est un récit de violence faite aux femmes mais non volontaire, avec un viol (au moment du divorce) caractérisé que personne n’a relevé, parce qu’il n’est pas filmé comme tel. Il faudrait aussi que je recense les scènes de viol montrées comme des scènes de séduction. J’ai un vieux souvenir comme ça, je crois que le film s’appelle la chamade. J’étais ado et on voit une femme (deneuve ? je ne sais plus) dasn son bain qui ne veut pas et finit par être violée par son compagnon, filmé comme une belle scène d’amour…ça m’a choqué, et en même temps, comme je n’y connaissais rien, je me suis dit que peut être c’était normal…

    2. Il y a une différence fondamentale (physiologique) entre les deux sexes. C’est la nature qui l’a voulue. Pourquoi essayer d’inverser la tendance ? Un mâle est trois fois plus fort (toutes espèces confondues) qu’une femelle. Et personne n’y pourra rien changer. Ne cherchez pas, mesdames à vous identifier au mâle, à le singer, l’imiter. Vous ne feriez que ternir votre image et vous masculiniser niaisement. Nous sommes tous des animaux, faudrait pas l’oublier. La femme doit rester un animal attirant, féminin, gracieux, afin que le mâle dans toute sa splendeur et sa générosité puisse perpétuer l’espèce. De préférence avec une non féministe (plus gracile et aux contours encore féminins). Tout le reste n’est que du vent.

      1. Bien sûr, je pense que ce que vous dîtes, qui est affirmé comme une évidence, est faux de bout en bout. Je ne vais pas tâcher de vous convaincre…mais si un jour vous acceptez la mise en doute ou la réflexion sur cette opinion, je vous conseille la lecture de « Feminin-Masculin », mythes et mythologies, qui fait bien le tour de toutes ces affirmations.

  2. Un chroniqueur du point, Michel Colomès, cite , sur le site du journal, les derniers mots de DSK entrant dans l’avion d’AF avant son arrestation. »quel beau c…  »
    Sans commentaire !

  3. « Autant de tolérance ne serait acceptée dans nul autre cas de discrimination… »
    n’est-ce pas oublier les lesbiennes et les gays ?!?

  4. Moi aussi je voulais faire une liste dans ce billet ci-dessous à propos du film de Chéreau : http://lesaventuresdeuterpe.blogspot.com/2011/02/le-viol-comme-divertissement.html
    mais j’ai eu peur qu’ensuite des pervers y viennent piocher les noms des films pour se les visionner.
    Sinon il y a un film que tout le monde devrait voir mais qui est très dur à trouver c’est « Martha » de Fassbinder. Il montre comment une femme est elle-même trop confuse dans sa tête à cause de ses antécédents parentaux pour comprendre que l’homme qu’elle aime use de sadisme mental et aussi physique avec elle mais de manière difficile à détecter si on n’est pas sûre de soi. D’autant que les gens autour d’elle, comme dans le cas DSK, lui disent que c’est un type super parce qu’ils n’en voient que l’extérieur.
    Je suis sûre que ce film est dur à trouver parce qu’il montre vraiment comment une femme peut être maltraitée par un homme à son insue. C’est un film très dérangeant pour les hommes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s