Samu social : l’urgence sans les femmes / Appel à manifester, mercredi soir

 

Les femmes, la rue, face invisible de la ville-lumière...

Le samu social est victime de coupes budgétaires. Une situation qui menace l’ensemble de l’hébergement des personnes défavorisées en région parisienne, alors que leur nombre ne cesse d’augmenter. Précarité et personnes migrantes (dont de nombreuses femmes seules) en tête.
Dans le même temps, le budget qui y est consacré baisse de 25%.

Côté hébergement d’urgence, pour les personnes en situation physique ou psychologique critique, il n’y avait qu’un seul centre d’hébergement à Paris, il fermera le 30 juin, faute d’argent.

« Fermeture pour rénovation et pour plusieurs années », explique cet article de L’Express, de ce centre qui compte «  57 places pour des hommes et 38 places pour des femmes.

Un bâtiment de remplacement a été trouvé pour les hommes, mais les crédits manquent pour en aménager un second pour les femmes, placées « dans d’autres associations humanitaires, catholiques et protestantes », elles aussi saturées, pour « parer au plus pressé », explique Xavier Emmanuelli, président fondateur du Samusocial.

Il existe un autre centre d’hébergement, à Montrouge, qui propose 66 places, exclusivement pour des hommes.
Quand on sait que le nombre de femmes à la rue est certes inférieur à celui du nombre d’hommes, mais qu’il ne cesse d’augmenter et que leur survie y est encore plus difficilee que pour ceux-ci, on ne peut que relayer l’appel ci-dessous :

Un appel à manifester contre la fermeture du centre d’hébergement d’urgence de Paris

Mercredi 29 juin à 18h30

« Le 30 juin, le Samu social, face au désengagement de l’Etat, est contraint de fermer son seul centre d’hébergement d’urgence parisien accueillant des femmes.

Le Collectif national pour les droits des Femmes, la Maison des femmes de Paris, la Coordination lesbienne en France, les Lesbiennes of Colors, Le Planning familial, la Marche mondiale des femmes,les Lesbiennes Bulldozer, la Ligue des femmes iraniennes pour la démocratie, avec le soutien de Fatima Lalem, adjointe au maire de Paris, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, appellent mercredi 29 juin à 18h30 à un rassemblement devant le centre, au 66, boulevard Richard-Lenoir, dans le 11e arrondissement. »

S.G

Publicités

Une réflexion sur « Samu social : l’urgence sans les femmes / Appel à manifester, mercredi soir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s