Entre brouillard et lumière

Je m’étais dit que je ne ferais pas de billet aujourd’hui. Parce qu’en ce moment, 312 personnes qui reçoivent deux mails par jour, sans compter les facebookien-nes, ça fait beaucoup.  Entre brouillard et lumière, quelque part ici à l’est au petit matin et dans une banlieue que je connais mal à l’autre bout de la ligne rouge, là-bas vers le nord-ouest, au milieu de la ville la plus moderne qui soit, c’est là que  la beauté de ce monde, dont l’humanité semble vouloir faire un vaste tas de déchets plus ou moins utilisables et recyclables, s’est jetée sur moi…et du coup, je n’ai pas eu envie de le garder que pour moi…

(Photos SG sauf le lever du soleil nuages rouge : Rebecca. Et en plus je découvre que si on clique sur une photo, on peut voir toute la galerie d’un coup ! )