En Suède, les hommes et les femmes ne sont pas à vendre

Voilà, comme promis, la suite et fin des videos, avec d’une part, Danielle Bousquet qui explique ce qu’elle a vu dans les pays voisins ou proches, comme la Suède, et d’autre part Gunilla Ekberg, politique suédoise, qui fait le bilan de l’exemple de son pays, le premier pays à avoir adopté, en 1999, une loi abolitionniste pénalisant le client prostitueur.Elle encourage les journalistes étrangers et en l’occurence français, à venir en Suède, regarder les chiffres, et interroger les passant-es. Elle exprime que les Suédois sont fiers que dans leur pays, les êtres humains ne soient pas à vendre…

Pour en savoir plus , de nombreux articles sur le site de

« Prostitution et société « 

 

Advertisements

5 réflexions sur « En Suède, les hommes et les femmes ne sont pas à vendre »

  1. LE STATUT FAIT AUX FEMMES SE TRANSMET-IL GENETIQUEMENT ?

    Le statut fait aux femmes est dans les racines profondes de l’Humanité tout autour du Globe. Le statut fait aux femmes est une des proues des religions du Monde.

    Le statut fait aux femmes se transmet culturellement à tous les niveaux. Le statut fait aux femmes se transmet dans l’enseignement. Le statut fait aux femmes se transmet sciemment dans les politiques néo libéralistes. Le statut fait aux femmes se transmet dans les arts guerriers. Le statut fait aux femmes se transmet par le vocabulaire et la grammaire des langues. Le statut fait aux femmes se transmet dans les rites tribaux. Le statut fait aux femmes se transmet dans le rite de passage à l’âge adulte dans nos sociétés modernes. Le statut fait aux femmes se transmet dans les cultures sportives. Le statut fait aux femmes se transmet par les plaisanteries dites viriles dans les écoles non mixtes, dans les casernes, dans certaines universités ou écoles professionnelles. Le statut fait aux femmes se transmet dans les emplois domestiques.

    Le statut fait aux femmes se radicalise dans les politiques totalitaires. Le statut fait aux femmes se radicalise dans les politiques colonialistes et néo colonialistes. Le statut fait aux femmes se radicalise grâce à la corruption mafieuse et donc au sein de toutes les administrations économiques et financières, même et déjà honteusement dans les rouages de l’Union Européenne.

    Le statut fait aux femmes se radicalise jusque chez les femmes et les adolescentes et adolescents dans l’acceptation de facto, culturelle et mentalede du phénomène de la prostitution. Le statut fait aux femmes se radicalise dans nos tribunaux où les crimes d’inceste et d’agressions sexuelles sont correctionnalisés au lieu de passer en cours d’assise. Le statut fait aux femmes se radicalise par la peur du qu’en dira-t-on. Le statut fait aux femmes se radicalise par l’hypocrisie et le snobisme de certains milieux artistiques, notamment en France. Le statut des femmes se radicalise grâce au machisme de certaines femmes prisonnières du déni ou de mères abusives prisonnières de leur éducation. Le statut fait aux femmes se radicalise du fait du machisme insidieux présent dans l’inconscient de tous les hommes.

    Le statut fait aux femmes s’exploite par la grande majorité des hommes dans le monde entier et systématiquement par un nombre infini d’entre eux. Le statut des femmes s’exploite par « l’économie des marchés » et par le conformisme bien pensant. Le statut des femmes s’exploite par les Etats dans leur attitude face à la prostitution. Le statut des femmes s’exploite par le trafic des êtres humains à tous les niveaux : dans les villages, dans les communes, dans l’esclavage moderne, dans les réseaux de call girls, dans les réseaux nationaux et internationaux. Le statut fait aux femmes s’exploite dans les arts cinématographiques. Le statut fait aux femmes s’exploite dans l’industrie pornographique. Le statut fait aux femmes s’exploite dans la pédocriminalité organisée. Le statut fait aux femmes s’exploite dans les entreprises de marketing et de publicité.

    Mais le statut des femmes est en cours de changement : c’est la REVOLUTION MODERNE des XX° et XXI° SIECLES pour le meilleur progrès de l’Humanité, pour ses chances de survie, notamment à travers la destinée et le meilleur épanouissement le l’Enfance du Monde.

    VK.

  2. Ce texte ci-dessus est un texte ouvert dont je ne réclame pas « autor-ité » : si l’une ou l’autre (masculin et féminin) veut s’y associer en apports ou en critiques (ici selon l’agrément de Sandrine chez qui nous sommes), la parole est à vous.
    En toute solidarité,
    VK.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s