Lancement de la campagne pas de justice, pas de paix : J1

Ce matin, sur le blog du manifeste pas de justice pas de paix, dont je vous ai déjà parlé ici, lancement d’une campagne contre les viols, avec ce chiffre effarant : chaque année en France, 70.000 femmes ne portent pas plainte pour le viol qu’elles ont subi. Pour des tas de raisons, qui font que la justice et la société les découragent. Et ce chiffre est tiré d’une estimation basse du nombre de viols en France. Et ils ne prennent  en compte que les femmes adultes.

Advertisements

6 réflexions sur « Lancement de la campagne pas de justice, pas de paix : J1 »

  1. Sans une éducation appropriée, sans une prise de conscience de la gente masculine, notre humanité ira de mal en pis parce que la femme, mère de cette même humanité est assujettie. Tout vient de la femme, point besoin de dire que nous devons tout à la femme(maman). Saurions-nous bâtir maison(humanité) solide sur une fondation(femme) liquide?.

  2. Il y a un manifestement en France un problème de vocabulaire dans l’association viol=crime . Des tas de gens ont été habitués à ne penser au mot CRIME que s’il y a eu des coups de couteaux et surtout un meurtre.
    Et quand « il n »y a pas mort d’homme » comme disait l’autre , une grande majorité des hommes minimisent l’importance du sujet par tradition . On trouve même des femmes pour leur servir de porte parole.
    Le viol est considéré ( quand il l’est) par la justice comme un crime quand les preuves sont celles d’un crime au sens habituel. Il y a sans doute là la première anomalie .
    La deuxième vient du comportement policier peut enclin ou mal à l’aise à traiter ce type de sujet ou à y passer du temps ,et ce en partie à cause de cette nécessité de la preuve au sens du code pénal français.
    .
    Mais pas seulement : la police répond et réagit aussi et surtout aux consignes qui lui sont données et qui elles relèvent du politique , de la prise en considération imposée.

    On voit bien là l’importance et le rôle primordial des associations féministes pour faire pression et mais aussi et surtout pour faire passer des propositions concertées pour un changement de l’appréciation de ce crime qu’est le viol.

  3. Il faut plus de femmes au gouvernement, des femmes à la famille, l’éducation, la justice (mais pas des gravures de mode comme à l’UMP qui ne s’intéressent qu’à leurs colifichets). Tant qu’il y aura des hommes partout aux manettes de la justice, de la police etc. on n’y arrivera pas.
    Il faut réclamer des quotats.
    En Allemagne avec Ursula von der Leyen beaucoup de choses ont bougé. Bon ok après on a eu Kristina Schröder une anti-féministe notoire et c’est bien dommage mais avec un peu de chance maintenant que Wulff est parti on aura Beate Klarsfeld a la présidence fédérale et cette femme, à la différence de son fils Arno, elle est extraordinaire.
    Je lui tiens les pouces.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s