Manifestation du 8 mars : « abolition, pour la liberté sexuelle !

Bon, après les FEM, hier soir, qui ont connu un vaste succès -Cigale comble- et une ambiance mouvementée, à la hauteur de la vivacité du mouvement féministe, c’était la manifestation du 8 mars. Nous avons diffusé les cartes et les tracts du manifeste pas de justice pas de paix (vous pouvez d’ailleurs voir le diaporama de la diffusion du film à la Cigale ici : http://pasdejusticepasdepaix.wordpress.com/2012/03/08/pas-de-justice-pas-de-paix-fem-8-mars/), et nous avons vécu un grand moment de solidarité féministe en fin de manif. Un grand rassemblement abolitionniste s’est fait devant le génie de la Bastille. Face à ceux qui affirment être féministes en dénonçant le fait que vouloir pénaliser le client serait une violence contre les femmes (?!), nous avons répondu que non, ce ne sont ni les féministes qui sont violentes contre les prostituées, ni les discours abolitionnistes qui sont responsables de la mort de celles-ci. C’est la violence sexuelle, c’est la prostitution, tout simplement, c’est la société prostitueuse…
Alors nous avons dit haut, et fort, chanté même « pas à vendre, pas à prendre, le corps des femmes n’est pas une marchandise », pendant une bonne vingtaine de minutes, ce qui à largement couvert le bruit des parapluies rouges…

C’était une première, la revendication abolitionniste au coeur du 8 mars, ce n’est pas la dernière !

Car la liberté sexuelle, c’est sans argent, ni proxénète, ni client…

Je vous laisse découvrir ces belles photos de Christine, qui montrent bien notre engagement, pour toutes les femmes, et pour tous les êtres humains, pour une société juste et solidaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Advertisements

7 réflexions sur « Manifestation du 8 mars : « abolition, pour la liberté sexuelle ! »

  1. « Face à ceux qui affirment être féministes en dénonçant le fait que vouloir pénaliser le client serait une violence contre les femmes »

    est-ce à dire qu’elles ne le sont pas ?
    Pas féministes les militantEs de Act Up, Aides, le Bus des femmes, Arcat sida, l’UNALS (Union nationale des associations de lutte contre le sida), le Planning familial, les TumulTueuses etc. ?

    1. ma phrase est claire. Ils, elles, affirment être féministes. C’est leur droit de le faire. Pour moi, leurs positions ne le sont pas. C’est tout.

  2. L’exploitation sexuelle, ce n’est pas de la liberté sexuelle car il y a une notion de contrainte. La prostitution maintient par l’argent une sorte de droit historique patriarcal des hommes à disposer des femmes.
    (Céline Frémault 2012)

    Je veux vraiment réfuter le mythe du plus vieux métier du monde. Aujourd’hui, le corps et la personne humaine sont deux choses indissociables. Il faut aller à l’encontre de vieux clichés qui disent que les hommes auraient un besoin irrépressible qui ferait que la prostitution est un mal nécessaire. (Céline Frémault 2012)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s