Abolir le système prostitueur, l’engagement qui changera la vie des femmes

Dommage. L’abolition du système prostitueur n’est pas dans les 40 propositions du candidat socialiste François Hollande dévoilées aujourd’hui à 11h, pile au moment où au Divan du monde, les abolitionnistes recevaient la presse pour leur expliquer pourquoi, cette mesure qui est dans le programme du Parti socialiste, est le signe de progrès humain, de plus de liberté et d’égalité pour toutes et tous. Et le seul moyen de rendre leur humanité aux femmes que le système chosifie par l’imposition d’une violence extrême !

Le programme d’abolition 2012 est simple :

-supprimer toute mesure répressive envers les personnes prostituées. Donc supprimer tout délit de racolage.

-cibler les personnes qui sont responsables de la prostitution : donc interdire tout achat d’un acte sexuel, et le faire appliquer en sensibilisant les clients aux violences qu’ils font subir et en les pénalisant par l’introduction d’une peine de l’ordre du délit  et de l’amende.

-proposer des alternatives à la prostitution par les soins, l’accompagnement, puis la réinsertion des personnes prostituées. Une politique ambitieuse mais qui peut très bien être inventive. Ainsi, l’Etat, s’il lutte efficacement contre le proxénétisme, pourra en récupérer une partie des profits -non pas au sien- mais à celui des personnes prostituées.

Tout cela, c’est ce que les associations signataires d’Abolition 2012 ont défendu ce matin, tout en faisant la preuve, avec humour et modernité, que c’est un combat d’avant-garde.

-avec le sketch écrit et joué par Typhaine Duch, qui met à mal tous les clichés qui ont la vie dure (visible dans quelques heures ici même)
-avec le film de la délégation de Paris du Mouvement du nid, visible ici : http://www.abolir.fr/
-avec les interventions de Femmes pour le dire, femmes pour agir, Maudy Piot qui a expliqué combien la volonté de certains d’introduire une légalisation du proxénétisme par le biais de l’exploitation de la souffrance des personnes en situation de handicap était dangereuse et n’était pas une solution en faveur de celles ci. Celle enfin de Zéromacho -des hommes qui se mobilisent pour dire qu’ils ne veulent pas violer des femmes contre argent, et de Christine Le Doaré et Jean-Claude, militants LGBT abolitionnistes.

En attendant les videos, vous pouvez lire le communiqué de presse comdepresse13 avril2012(1)

 

Sandrine GOLDSCHMIDT

Advertisements

3 réflexions sur « Abolir le système prostitueur, l’engagement qui changera la vie des femmes »

  1. Je lis avec un vif intérêt vos articles consacrés à la prostitution. Je suis évidemment contre les trafics de femmes, les réseaux mafieux et le proxénétisme. Mais si une femme ou un homme veut se prostituer, je ne vois pas au nom de quelle règle institutionnelle on pourrait lui interdire.

    Beaucoup de gens et de médias

    provenant du Ministère de l’Intérieur concernent uniquement la prostitution de rue (et encore la plus voyante).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s