Gracias a la vida, y a Violeta

Aujourd’hui, juste envie de dire que, malgré tout, « Gracias a la vida », grâce à cette grande artiste sud-américaine, Violeta Parra, qui fut auteure, compositrice, sculptrice et beaucoup d’autres choses encore. Et puisqu’il faut toujours et encore se battre pour avoir le droit de vivre (aujourd’hui c’est la journée mondiale de lutte contre la lesbophobie, la transphobie et l’homophobie), régénérons-nous à sa douceur universelle…

Amie d’insomnies, ces chansons résonnent aux oreilles de mes soeurs

 

Publicités

2 réflexions sur « Gracias a la vida, y a Violeta »

  1. Je vous suis avec beaucoup d’intérêt et ce dont vous parlez résonne très souvent en moi. Je ne commente pas car je ne vois rien d’intéressant à dire.
    Aujourd’hui, une question sur le féminin des noms. Violeta Parra, auteure, sculptrice, compositrice, ces mots se suivant, je me demande pourquoi ne pas utiliser sculpteure, compositeure pour la cohérence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s