Perchoir et potiches sont dans un bateau

Ah, quelle semaine !

Avec le perchoir et 155 femmes à l’Assemblée, autant dire que ça s’affole de tous les côtés…

Et je dirais que c’est une bonne nouvelle. Car, comme le dit Réjane Sénac dans cet article, 25% dépassés, c’est suffisamment historique pour marquer les esprits. Et c’est un progrès. Surtout près de 40% à au PS. Bien sûr, on est encore loin de la parité. Mais quand on sait qu’en 50 ans on avait stagné, gagner 7 points de pourcentage en une législature, ce n’est pas si mal !

(on se contente de ce qu’on peut). Et s’il n’y a pas de femme au perchoir, personnellement, je n’en ferai pas un scandale. La parité, c’est une affaire mathématique. Donc, vouloir la parité sur un grand nombre, c’est n’est que souci d’équité et égalité. Vouloir la parité pour un poste, c’est un peu illusoire (et mathématiquement impossible) dans un pays pétri de sexisme ordinaire.

Oui, sexisme ordinaire, qui explose en ce moment ! Et c’est  une bonne nouvelle… parce que… si les médias et les messieurs se déchaînent, c’est parce qu’il y a non pas une ou deux femmes sur lesquelles se déchaîner, mais tout plein ! Et ça, visiblement donc, ça les affole, nos hommes politiques et nos journau (sans parler aujourd’hui des masculinistes qui ne supportent pas la vérité en face, mais j’y reviendra bientôt).
Je ne vous raconte pas tous les événements sexistes, en tête Jean Glavany, ce photo-montage d’Osez le féminisme résume bien la situation.

Mais juste sur le buzz du jour, de Direct Matin, journal qui ose le « sexisme décomplexé »… en transformant nos élues en potiches, d’un banal article de bazar…

Ce qui rassure un tout petit peu, c’est que comme il y a tout plein de femmes quand même, jusque dans les rédactions, aujourd’hui, quand le sexisme ordinaire se déchaine, on a des réactions. De saines réactions. Ainsi, voilà que les hommes se sont retrouvés ridiculisés comme leurs collègues…c’est une jolie preuve par l’absurde du niveau du premier article…http://lelab.europe1.fr/t/les-senateurs-aussi-sont-sexy-3461 et http://www.terrafemina.com/societe/france/articles/14671-les-plus-jolis-hommes-de-lassemblee-nationale.html…

S.G

Publicités

2 réflexions sur « Perchoir et potiches sont dans un bateau »

  1. Sauf que quand tu dis « La parité, c’est une affaire mathématique. Donc, vouloir la parité sur un grand nombre, c’est n’est que souci d’équité et égalité. », tu oublies que cela signifie qu’au sommet de l’État, TOUTES les institutions sont présidées par un homme : Présidence, Sénat, Assemblée nationale, Conseil constitutionnel, Cour des Comptes… Il restait une PETITE fenêtre de tir pour l’Assemblée nationale; elle s’est vite refermée, et pour 5 ans !

    1. oui, c’est vrai. Mais je dis qu’étant donné le niveau de sexisme ambiant…disons que si on arrive à 25% pour les députées, passer au 4/5 postes les plus prestigieux (sinon les plus importants), ça va nous prendre encore du temps vu le niveau de sexisme ambiant…Et force est de constater qu’on n’obligera pas ni même n’influencera pas 300 députés à voter pour une femme. C’est toute la complexité de la parité. Nécessaire par dépit…
      Par exemple, maintenant qu’on a un gouvernement paritaire (avec une ministre de plus de plein exercice), on sait qu’on n’aura JAMAIS plus de femmes que d’hommes au gouvernement, puisque le parité est envisagée comme un 50/50 absolu. Or je pense qu’il serait absolument nécessaire qu’il y ait plsu de femmes (si féministes) au gouvernement, dans un rééquilibrage de l’histoire et pour faire passer des idées égalitaires…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s