Prostitution : les témoignages qui disent la réalité de la prostitution, sans strass(1)

(1) définition strass : verre coloré utilisé pour l’imitation des pierres précieuses

Nous avons l’habitude d’entendre dire, nous abolitionnistes, que nous n’écoutons pas les personnes prostituées. Qui dit cela ? Des personnes se réclamant d’un syndicat des personnes prostituées. C’est en réalité une petite association, qui ne représente pas les personnes prostituées plus qu’une autre :

l’immense majorité de celles-ci sont réduites au silence et à la clandestinité par la peur, la contrainte économique et la violence.
La réalité de la prostitution, ce sont les témoignages recueillis massivement partout dans le monde, les blogs de survivantes (je vous conseille une nouvelle fois Survivors Connect)

Autre lieu où vous trouverez de très nombreux témoignages : sur le site de ceux là même qui sont critiqués pour ne pas écouter la voix des personnes prostituées : le mouvement du Nid

Dans le magazine Prostitution et société, sont publiés des témoignages édifiants et très nombreux.
En voici quelques uns. Il y en a plus sur le site. Une fois que vous les aurez lu, vous pouvez aller voter sur ce site : il est temps d’abolir cette violence et cet esclavage.

http://www.mesopinions.com/sondage/politique/etes-contre-abolition-prostitution/597

Clara

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/clara-moi-qui-n-avais-rien-fait-de

Il me disait toujours : si j’ai quelqu’un à tuer, tu seras la première. Je me disais : ou je le tue et je vais en prison ou je me tue ; il n’y avait plus d’autre solution.

Raphaël

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/raphael-on-n-avait-pas-le-temps-d

Homosexuel, Raphaël a connu la « zone » et la prostitution. La « fête », l’alcool, la drogue ont englouti plus de cinq ans de sa vie. Récit…

Stéphanie

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/stephanie

Stéphanie est une survivante de la prostitution, elle milite au sein de la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES). Le 11 octobre 2009, dans le cadre du Forum Social Québécois, la CLES a présenté les résultats d’une recherche sur les « clients » prostitueurs. Stéphanie est intervenue à propos des regards que des femmes ayant une expérience dans l’industrie du sexe portent sur les « clients ». Merci à elle et à la CLES, qui nous ont autorisé à diffuser son intervention.

Julie

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/julie-une-vie-de-sans-papiers-dans

Julie était secrétaire. Une séparation, un surendettement, deux enfants à élever… Elle est devenue « escorte » sur Internet. Elle dit son irrépressible envie de témoigner, « mais à visage caché, bien obligée ». Condamnée à la clandestinité et à une solitude sans nom, elle décrit l’indifférence de sa famille et des hommes qui l’exploitent, et l’abandon des institutions et de la société. Mieux que tous les discours, son histoire montre un processus d’enfermement dont il est bien difficile de s’extraire.

Caroline

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/ils-utilisent-les-techniques-des

En 2008, la délégation du Mouvement du Nid du Gard a accompagné une jeune femme prostituée dans un réseau sado-masochiste. Ce soutien a été déterminant puisqu’il lui a donné le courage de porter plainte contre son proxénète. Un procès a eu lieu en octobre 2011, qui a mis en lumière les pratiques terrifiantes du milieu du « BDSM » [1]. Caroline [2], l’une des victimes, nous a raconté son histoire.

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/sortir-des-sables-mouvants

Nous avons reçu ce témoignage par courriel. Nous le livrons tel qu’il nous a été transmis, avec la promesse faite à son auteure d’un anonymat absolu.

Angel K

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/angel-k-les-mensonges-que-l

Angel K. est une survivante de la prostitution, une des chanceuses qui est parvenue à quitter la prostitution ainsi qu’elle se présente elle-même. Elle nous a autorisé à publier ici ce texte, entre témoignage et analyse, d’abord paru sur son blog, Surviving prostitution and addiction.

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/laurence-une-descente-aux-enfers

Essayez de fermer les yeux, juste un instant, et de vous imaginer avoir une vingtaine de rapports sexuels par jour avec des hommes de toutes catégories socioprofessionnelles, des petits, des grands, des gros, des maigres, des agressifs, des pervers, des fous, des paumés, des sado-masochistes avec des fantasmes violents. Essayez d’imaginer l’odeur de leur transpiration et de leur sexe, si nauséabonde que rien qu’à l’écrire, j’ai envie de vomir.

Fiona

http://www.prostitutionetsociete.fr/temoignages/fiona-1-2-le-mec-paye-il-fait-ce

Publicités