Soutien à Aurélie et Nina : l’appel, la lettre ouverte et le rassemblement

Les dernières infos suite au verdict de Créteil : le parquet du Val-de-Marne a fait appel du verdict, estimant qu’il était trop éloigné des réquisitions (une seule condamnation à de la prison ferme pour des requêtes contre dix accusés). http://mobile.liberation.fr/societe/2012/10/12/proces-des-viols-collectifs-le-parquet-fait-appel_852803. 

Les Féministes en mouvement ont adressé une lettre à François Hollande, Président de la République, pour l’ouverture d’un débat national sur les violences faites aux femmes, que vous pouvez signer ici : http://www.change.org/contreleviol 
On espère beaucoup de monde au rassemblement devant le ministère de la justice lundi à 18h30 à Paris Place Vendôme ainsi que dans d’autres villes de France (Toulouse, Clermont-Ferrand…)

Et ce beau dessin pour exprimer notre soutien aux deux victimes, ainsi qu’à toutes les autres.

« Lever l’encre » http://fromadistantplanet.eklablog.com/

Publicités

6 réflexions sur « Soutien à Aurélie et Nina : l’appel, la lettre ouverte et le rassemblement »

  1. Au milieu de tous les détails sordides de l’article de Libération, le plus triste est, je crois, ceci :
    « Trouver un appartement pour déménager. Quitter Fontenay, où elle vit encore à côté de certains des accusés. »
    Alors que les accusés (car oui, contrairement à ce que la défense tente de faire croire, les accusés ne sont pas les victimes de viol) peuvent vivre leur vie, Nina reste prisonnière de l’endroit où sa vie a été détruite. Comment espérer avancer après ça ?
    Autre chose également ; s’il est vrai que les insultes des accusés n’ont pas été commentées/réprimandées, alors c’est très grave, car il s’agit d’attaques intolérables puisque destinées à humilier la victime. Et je ne parlerai même pas des questions dégradantes comme « Ça s’est passé quand/où exactement ? Ils étaient combien ? » sans quoi je risque de devenir vulgaire.

    Je regrette de ne pas habiter Paris sans quoi je me serai volontiers jointe à la manifestation, en rappelant que non seulement de nombreuses victimes de viol ne portent pas plainte mais qu’en plus lorsqu’elles parviennent à le faire elles sont trop souvent considérées comme des affabulatrices (rue89 a publié quelques articles assez effrayants à ce sujet).

  2. Demain, il n’y a pas qu’à Paris que ça bouge mes soeurs!
    Strasbourg : 18h30, place Kleber
    Lyon : 18h30, 67 rue Servient, Lyon 3e
    Clermont-Ferrand : 18h15 place de Jaude
    Toulouse : 18h30, 2 allée Jules Guesde
    Lille : 18h30, devant la préfecture
    Rennes: 18H30 devant le parlement de Bretagne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s