Ce soir ou jamais : une féministe à la télé !

Si vous n’avez pu la voir en direct, voici le replay de l’émission « Ce soir ou jamais » animée par Frederic Taddei, où Typhaine Duch, comédienne, féministe radicale, membre de Femmes en résistance a été  brillante. Face à d’autres qui pensent que le monde n’existerait que depuis l’ORTF (« le patriarcat, on se croirait au temps de l’ORTF »…)… l’émission commence vers la 30e minute.

L’émission s’intitulait « la guerre contre le sexisme se trompe-t-elle de cible », en réaction aux réactions à une phrase de Stéphane Le Foll qui induisait que les femmes seraient moins techniciennes que les hommes. C’est d’une telle évidence  c’est tellement vrai, que la phrase est sexiste, comme l’a dit Typhaine, que cela n’a pas énervé que les féministes. Et c’est tellement une montée en épingle médiatique d’une façon de pointer les féministes qui ne s’attaqueraient pas aux vrais problèmes, qu’il fallait bien quelqu’une pour dire que : « mais si, tout cela est un système ». Et que si peut être cette phrase sexiste n’est qu’un petit rouage, il faut bien aussi la dénoncer.

Mais surtout, le comble est de partir des réactions à cette phrase pour critiquer les féministes, comme si ce n’étaient pas elles, et ELLES SEULES ! qui luttent au quotidien contre les crimes sexistes, quand les médias préfèrent se gorger de polémiques à deux balles.

Il fallait donc beaucoup de courage pour affronter ces médias (et je dois reconnaître que l’animateur a été moins pire que je n’imaginais), et y porter une parole, qu’on n’avait peut-être jamais entendue de cette façon à la télévision. En espérant que certaines et certains prendront la perche tendue par Typhaine.

Un grand bravo à elle !

Vous pouvez revoir l’émission ici : http://www.pluzz.fr/ce-soir–ou-jamais—2012-10-30-22h50.html

Publicités

34 réflexions sur « Ce soir ou jamais : une féministe à la télé ! »

  1. Ah ! Enfin une définition du patriarcat bien parlante, c’est pas trop tôt !

    Pour les petits rouages… ok ok ne jamais rien lâcher et rester toujours en cohérence avec soi-même c’est vital… mais ce serait quand même bien de s’attaquer aussi aux gros rouages, à ceux qui sont énormes… enfin cette déclaration des droits de l’homme il y a pas plus énorme comme rouage en France que celui là !!! Vous ne croyez pas? Non?

    Personnellement quand je lis déclaration des droits de l’homme je fuis tellement ça me fait peur, et même si j’essaie de la lire j’y comprends rien. Le cerveau a ses secrets et je pense pourtant avoir plutôt la tête à l’endroit.

    Hé bien! la déclaration les droits de l’homme?… et les autres alors ils ont pas des droits?
    Quand est-ce qu’une déclaration des droits des humains va t-elle apparaître en France ?
    Quand la France va t-elle écrire quelque part qu’il existe des droits pour tous les humains sur son territoire?

    Parce que je mets au défi quiconque de m’expliquer comment il fait comprendre du moins théoriquement, et pas apprendre bêtement, à des enfants, puisqu’il faut parler éducation, que HOMME: c’est une femme, c’est un enfant, c’est un foetus, et c’est un homme !!
    Le cerveau a ses limites et la réalité est bien là devant nos yeux il faudra bien en tenir compte un jour sinon on va jamais s’en sortir.
    En ce qui me concerne je ne comprends pas et je ne suis pourtant pas un enfant alors en ce qui concerne les enfants on peut imaginer aisément qu’il y a ou risque d’y avoir un petit problème de compréhension… enfin si on pense qu’un enfant ça doit comprendre ça… si on s’intéresse un tant soit peu à ce qu’est un enfant… et ça c’est encore une autre histoire…

    La France a besoin d’un bon nettoyage de cerveau… enfin c’est seulement ce que je pense…

    Trop forte Typhaine Duch !! J’ai beaucoup apprécié… 🙂

  2. Mais ce n’est pas possible Typhaine vous ne pouvez pas avoir 43 ans ! Je vous en donnais à peine plus de la moitié !
    Bon bref en tout cas merci pour ce passage télé et merci pour la citation de Malcolm X qui risque de me resservir souvent.

      1. Ah pardon je n’ai pas compris que c’était une blague. Elle le dit avec tellement de conviction et du tac au tac…

  3. Il serait effectivement judicieux de transformer la Déclaration universelle des droits de l’homme en Déclaration universelle des droits humains, comme le préconisait Benoîte Groult il n’y a pas si longtemps que ça.
    En revanche, je trouve très déplorable cette distinction systématique entre homme et femme, car, comme le signale Claire Chartier dans l’émission, je pense que nous avons tout à gagner à associer les hommes à la réflexion.

    1. Il n’y a qu’en France qu’on parle en terme de droits de l’homme… partout ailleurs on parle de droits des humains… comment peut-on encore laisser ça comme ça?

      1. …ou comment faire la guerre aux mots et non aux maux.

        c’est bizarre que vous n’ayez pas remarqué que le terme le plus utilisé de nos jours n’est pas droit de l’homme mais droit fondamentaux. l’expression droit de l’homme est en declin parce qu’elle est historiquement et idéologiquement daté : forte empreinte du libéralisme , référence au droit naturel, contexte historiques des grandes révolutions…bref, ce sont des droits dit de 1ere génération
        depuis le champs des droits fondamentaux s’est considérablement étoffé et diversifié depuis d’ou le déclin de cette expression.

  4. Je me permets une petite réflexion au sujet de l’intervention de Tiphaine Duch qui j’espère ne sera pas mal comprise. Lorsqu’elle a exprimé ce qu’était pour elle le patriarcat, j’avoue ne pas avoir compris la levée de bouclier qui en a suivi, tant sur twitter que chez les invités.
    Pour moi, l’argument était clair et net et je ne voyais pas ce qui choquait tant.
    J’ai donc fait regarder cette émission à quelqu’un qui est féministe mais pas militante. je pense que le danger est d’avoir un discours féministe tellement rôdé, qui nous semble tellement évident qu’on ne se rend plus compte qu’il est tout sauf évident justement.
    C’est à peu près comme si un prof en physique quantique venait m’expliquer ses théories sans se mettre à mon niveau.
    La personne m’a donc fait remarquer que, même si le discours de Tiphaine était clair pour tout-e féministe, il est inaudible pour celles et ceux qui ne le sont pas pour une raison simple. On part d’un exemple précis pour en arriver au viol. Les gens ne retiennent qu’une chose – c’est ce que de closets fait d’ailleurs – « si on prononce une phrase sexiste – et c’est ce que n’importe qui peut faire – et bien on est mis sur le même plan que le viol ».
    Alors je ne sais pas comment il faut formuler les choses parce que j’avoue être depuis trop longtemps féministe pour ne pas comprendre rapidement ce que Tiphaine a voulu dire ; mais visiblement cela n’est pas le cas de tout le monde. Or c’est ce « tout le monde » qu’il faut convaincre.
    voilà encore une fois j’espère ne pas avoir été maladroite et ne pas blesser Tiphaine par mes remarques.

    1. Oui enfin c’est peut-être un peu s’avancer que de parler pour tous les pas féministes… je suis pas féministe (j’ai pas encore compris: féminisme) et cette image avec ces explications m’ont paru des plus limpides. Il faudrait juste revoir le mot empathie qui est un mot pas toujours compris, rouage peut-être aussi…

      Il y a ceux qui réduisent tout en quelques mots comme de Closet mais ils font cela parce qu’ils ont des intérêts personnels derrière.

      La tendance actuelle c’est quand même les images, l’audio-visuel, tout le monde regarde des images et entend des explications et c’est ce qui fonctionne le mieux pour retenir, mémoriser des informations. Maintenant c’est sûr qu’il faut avoir une attention toute particulière sur le choix des mots, il y a les mots qui font peur, les mots surchargés et les mots incompréhensibles.

      Perso si je lis ou entend le mot patriarcat; je me sauve en courant me réfugier au plus profond de mon terrier tellement ce mot m’effraie. Si tu me parles d’une machine bien huilée avec des rouages qui entrainent un état final, je peux entendre et je comprends très bien de quoi tu me parles. C’est pas une question d’être ou pas féministe, enfin à mon sens… d’ailleurs il y a encore à dire sur ce mot là aussi… mais bon…
      C’est pas non plus une histoire de convaincre, c’est seulement une histoire de mots/maux… voilà, c’est juste ce que je pense…

  5. Mais comment s’appelle l’autre féministe, à droite de la Typhaine, donc à gauche sur le photo, qui porte des lunettes ?

    1. La solution depuis un smartphone notamment (c’est ce que je viens de faire), est de télécharger l’application francePluzz mobile…ou toute appli qui permet la prise en charge du format.
      Sur PC, suivre les indications concernant le format, les codecs ou changer d’appli de lecture…

  6. « à droite de la Typhaine »… quelle expression choquante Pierre !… tu ne confondrais pas les choses et les humains par hasard?

    Quant à Michela Marzano, je vois pas en quoi elle est plus sensée que Typhaine Duch… en tout cas j’ai très bien vu qu’elle n’hésite pas à utiliser les techniques de la pédagogie noire pour dominer l’autre… pour imposer ce qu’elle pense à tout le monde… comme si l’âge avait quelque chose à voir avec la qualité d’une réflexion, de la pensée d’une personne… l’égalité égalitaire elle a pas encore compris exactement ce que c’est… ça c’est très clair…

    1. Oui, j’ai été assez choquée par Marzano, par son manque de solidarité, son coté maternaliste avec Duch, et lèche botte avec les hommes du plateau, alors que je partais vraiment avec un bon a priori sur elle.
      Un livre de moins à lire.

      1. d’accord pour le coté « je suis plus vieille que toi » de marzano.ce n’est pas le genre d’argument que j’apprécie. pour le reste mme dutch était plutot en terrain favorable, faut pas abuser. n’oubliez pas la course a l’échalote-féministe entre cluset et godelet. les femmes quand a elles sont restée tres conciliantes avec typhaine dutch.
        et puis j’ai envie de dire…si vous voyez que des gauchistes partout, c’est que vous etes surement d’extreme droite; si vous voyez que des capitalises c’est que vous etes d’extreme gauche et si vous voyez que des sexistes partout….ainsi de suite.

    2. et bien c’est très simple: la journaliste qui a interviewer mr le foll dit qu’a aucun moment elle a eu l’impression qu’il était sexiste et qu’au contraire il essayait d’augmenter le nombre de femme dans son équipe.
      réaction de mme ducht: elle postule qu’un homme ne doit pas être défendu. peut importe qu’il ait raison ou pas, qu’il soit injustement attaqué ou pas…si c’est un homme on doit s’interdire de dire des choses qui lui seraient favorable.

      réponse de Michela Marzano: « ce n’est pas un homme qu’on défend, c’est des principes ».
      d’un coté il y a un manichéisme aveugle , de l’autre il y a de la mesure, du bons sens et la raison.

      ps: on peut penser ce qu’on veut de mr le foll, la n’est pas le probleme. c’est la réponse de dutch qui est scandaleuse.

  7. Marzano bien décevante… Sandrine Bonnaire pas mieux ! (peut être obligée de montrer patte blanche si elle veut que son film reste dans les tuyaux…)

  8. Mais quel porc et quel d*meuré ce Tadeï (enfin de lui je n’en attendais pas moins ) :  » je vous ferai dire qu’entre hommes on se massacre pas mal » niant la spécificité du viol et du meurtre des femmes ( de plus il ommet de dire que les victimes de violence en général sont principalement les femmes , et qu’ en temps de guerre les civils sont les principales victimes pas les militaires !

    Paternalisme insupportable des invités , pouffant après les interventions de Duch
     » ne pas braquer les hommes  »  » féministe terme faisant trop anti-mec  »  » ne pas faire trop agressive vis à vis de l’homme  » je ne savais plus où donner de la tête .

    Et comme vous Marzano m’a consternée  » ne pas utiliser le mot machisme pour tout et n’importe quoi  » ?? Je savais qu’elle n’était pas une féministe radicale mais je ne la savais pas si domestiquée.

    ( je m’attendais presque à ce qu’un(e) invité(e) demande à Duch  » dites moi , vous aimez les hommes ?  » pour que le festival des clichés antiféministes soit complet.

  9. Hé bien, je reviens sur la déclaration des droits de l’homme qui tout de même est affichée sans plus d’explication sur les murs d’un bon nombre de classes de primaire et collège de France. Le gouvernement précédent a livré des camions entiers de déclarations des droits de l’homme dans toutes les écoles de France… oui oui, il faut le savoir tout de même et s’y intéresser !

    Tu peux toujours parler de droits fondamentaux (je sais toujours pas ce que c’est) ce qui est affiché en gosses lettres sous les yeux des enfants des heures, des mois et des années durant ce sont les droits de l’homme et pas autre chose. Si c’est pas un énorme rouage de la machine bien huilée ça, si c’est pas du conditionnement, je sais pas ce que c’est !
    Oui bon, il faut déjà penser que ce serait important que les enfants comprennent qu’il existe des droits pour les humains… des droits pour tous les humains? … j’irai pas jusque là parce que s’il y a une catégorie d’humains qui n’a aucun droit, ce sont bien les enfants…

  10. oui on projette beaucoup de chose positive sur cette declaration (sans doute aussi par ignorance), d’ou son succes dans les écoles. en fait ce texte qui est loin d’etre aussi humaniste qu’on le dit et n’est au fond que « la charte des propriétaires ». mais bon je pense qu’il y a une part de chauvinisme dans la promotion exagéré que certain en font.
    si au départ la DDHC ne portait qu’un faux universalisme (excluant les femmes et les non européens) on peut difficilement soutenir que ce soit le cas encore aujourd’hui. il arrivent souvent que les textes demeurent mais qu’on en change la lecture (il y a une infinité d’exemple!). et puis si ça peut vous soulager, la DDHC n’avait aucune valeur juridique jusque dans les années 70, donc elle ne bénéficiait même pas aux hommes. 2eme précision, la DDHC est complété par le préambule de la constitution de 46 (préambule encore en vigueur) qui dispose: « la loi garantit à la femme dans tout les domaines des droits égaux a ceux des hommes ». donc la question n’a pas été éludé,même s’il y a beaucoup a dire sur son application.
    si tu sous-entend qu’il y a une volonté caché d’exclure les femmes tu est désavoué par les faits: la tendance est a l’inflation des droits fondamentaux. même les entreprises en ont!! d’ou l’inadéquation de la notion de droit de l’homme, d’ailleurs.
    definition d’un droit fondamental=> en gros c’est un droit qui bénéficie d’une protection renforcée (a l’inverse des libertés ordinaires), ce qui signifie qu’il s’impose au législateur lui même. ce sont également des droits qu’on exerce sans demander de permission.

    concernant les droits des femmes et des enfants: bien évidement toutes les textes généraux s’appliquent a eux. mais en plus il y a une armada de dispositions particulères pour les femmes, et pour les enfants il y a la convention de new york.

    cela dit je ne suis pas spécialement attaché au terme « homme »
    , l’Union européenne s’est doté d’une « charte des droits fondamentaux » et ça m’a pas tué. je trouve juste votre combat vain, mal fondé et complétement académique.

    1. Merci pour tes explications mais je ne comprends pas ce que tu veux dire.

      Pour ce qui est de mon combat, le seul et unique combat que je mène pour l’instant c’est celui de l’accès à la vie, c’est tout. Et je trouve pas que ce soit un combat vain, mal fondé ou académique.

      1. a posteriori je trouve ma conclusion un peu seche et peremptoire.
        je n’avais pas l’intention de répondre car je pense que j’ai déjà trop posté sur cette article, mais c’est tellement rare qu’on me fasse pas de proces d’intention et qu’on me caracature pas, que j’ai changé d’avis.
        1) je peux comprendre que tu ai une préférence pour l’appelation « droit humains », c’est vrai que ça a le mérite de couper court a toute suspicions mais de la a débaptiser la dela des droits de l’h et du citoyen, je pense qu’il y a des choses plus opérantes a faire.
        2) c’est vrai que le terme droit de l’homme même en déclin, conserve une certaine vigueur surtout dans les milieux journalistiques et politiques, ce qui lui assure une bonne audience dans la société.

  11. Ah je comprends mieux ce que tu veux dire.

    1) Ce n’est pas du tout d’une préférence de ma part dont il s’agit mais pas du tout.
    Il s’agit à mon sens d’une question vitale pour notre société qui si j’ai bien tout compris a basé toutes ses lois d’état sur cette déclaration. Toutes les lois d’état découlent de cette déclaration des droits de l’homme.
    Si on veut changer quelque chose c’est bien à la base qu’il faut agir, l’effet papillon n’est pas une plaisanterie, il existe bel et bien, il y a pas plus opérant que l’effet papillon mais le battement d’aile il faut le donner au bon endroit.
    Je pense qu’il faut oser modifier un tel monument, il faut le faire, peut-être que le coq sera un peu moins orgueilleux, mais l’orgueil n’est pas toujours un véritable poison ?

    2) C’est dans le milieu de l’enfance qu’il faut regarder à mon sens, l’avenir dépend toujours des enfants.
    Quand un enfant voit devant ces yeux à longueur de temps un gros titre: déclaration des droits de l’homme, il ne retiens qu’une chose c’est que l’homme a des droits et c’est tout. Nulle part il est écrit dans ce titre que les autres aussi ont des droits. C’est comme une photo qui est incorporée dans la tête.
    Quand tu grandis dans une famille où l’homme est un dictateur, la déclaration des droits de l’homme renforce ce que tu vis: l’homme a non seulement des droits, il a tous les droits. Nulle part il est écrit que toi aussi tu as des droits.
    Quand tu subis tout plein d’abus de la part des hommes tu t’enfuis en courant dès que tu aperçois l’expression: droits de l’homme, tu ne peux même plus t’y intéresser, ni en penser quelque chose d’ailleurs en dehors du fait que tout ça c’est que du pipeau.

    La bonne audience des termes droits de l’homme, elle est assurée surtout par la fuite désespérée de toutes celles et ceux qui en subissent les abus et en ont peur.
    Peut-être aussi par les journalistes et les politiques comme tu le dis, ce sont bien eux qui ont le pouvoir, non? Et ça les intéresse bien que la peur soit de rigueur.
    Un peuple qui n’a pas peur c’est comme une personne qui n’a pas peur, ça se laisse plus faire, ça vit et ça défend ses droits… non?

    En tout cas Soukougnan merci à toi d’avoir oser continuer à poster sur cet article au moins ça permet d’aller un peu plus loin dans le partage de nos idées et de notre pensée !! C’est tout de même ce qu’on a de plus précieux et on ne peut pas avancer si on ne partage pas tout ça.

    Merci aussi à toi Sandrine pour tous tes articles qui permettent d’aller toujours plus loin dans la réflexion, c’est très nourrissant.

  12. Euh… je n’ai vu écrit nulle part sur ce blog qu’il y avait un nombre limité de commentaires par article ou par personne… donc il n’y a pas lieu de penser que tu as ou que j’ai trop posté sur cet article…

  13. Et j’oubliais, Taddeï présentait une émission sordissime sur le câble dans laquelle il sommait les actrices X de montrer leurs seins ( !!). d’après ce que j’avais lu dans les Inrockuptibles . Ce type est à vomir. Quand je lis Typhaine le remercier sur son fil twitter, ça me fait mal au coeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s