Abolition 2012 : abolir la violence qu’est le système prostitueur

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale des droits de l’enfant. Des droits, que l’enfant n’a guère, dans de nombreuses familles où c’est la domination qui prime. L’an dernier j’en avais parlé ici : https://sandrine70.wordpress.com/2011/11/20/de-la-douceur-pour-les-enfants/

J’aurais voulu en reparler plus longuement cette année mais comme aujourd’hui le collectif Abolition 2012, constitué de 50 associations demandant une loi d’abolition du système prostitueur, je voudrais relier les deux événements. Car à mon avis, le combat féministe pour mettre fin à la société patriarcale ne pourra être gagné sans s’attaquer à ces deux verrous majeurs mis en place par celle-ci pour assurer son impunité :

la violence qu’est la prostitution, et les maltraitances et violences sexuelles envers les enfants. Quel rapport ?
C’est simple : les violences envers les enfants, en particulier sexuelles, sont là pour les mater et assurer l’efficacité de la stratégie de l’agresseur : sur des êtres en construction psychique, bien obligés de faire confiance et de croire ce que leur disent ceux qui leur servent de parents, il est facile de créer le retournement de la culpabilité et l’isolement en invoquant d’éventuels conflit de loyauté (« si tu parles… »). En outre, on fabrique des agresseurs et des victimes pour l’avenir (voir http://memoiretraumatique.org)

Or les violences subies dans la prostitution sont intimement liés à ces violences de l’enfance : parce que la violence est quasiment toujours présente avant l’entrée en prostitution. Celle-ci se fait majoritairement dans l’enfance (moyenne de l’entrée en prostitution à 13 ans), que ce sont souvent les proches, parents, famille, qui sont alors proxénètes. Enfin, parce que les fugues liées aux violences exposent à la violence du système prostitueur.

Mais pour parler de ces violences dont nous réclamons l’abolition, avec l’adoption d’une loi le plus vite possible, je vous transmets le communiqué de presse du collectif et vous pouvez relire en cliquant sur l’image le tract d’explication de pourquoi la prostitution est une violence.

Enfin, mais je vous le redirai d’ici samedi, vous pouvez télécharger un dépliant avec les actions spécifiques d’associations membres du collectif pour ce 25 novembre. C’est ici : Dépliant actions du 25 nov.

La prostitution est une violence faite aux femmes !

Le collectif Abolition 2012 se mobilise lors de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes

A l’occasion de la Journée internationale de lutte pour l’élimination des violences faites aux femmes les 50 associations réunies dans le collectif Abolition 2012 rappellent que la prostitution est une violence reconnue internationalement et nationalement.

Aujourd’hui, la prostitution est la dernière des violences des hommes contre les femmes dont la loi ne condamne pas les responsables. Le système prostitueur est de fait un obstacle à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le collectif « Abolition 2012 » rappelle à l’occasion de ce 25 novembre, qu’une loi d’abolition du système prostitueur est une impérieuse nécessité.

Pour ce faire, nous demandons :

  • La suppression des mesures répressives à l’encontre des personnes prostituées.
  • La mise en place de politiques efficaces de lutte contre le proxénétisme.
  • L’interdiction de l’achat d’un acte sexuel.
  • La mise en place d’alternatives à la prostitution (accès aux droits, au logement, à la santé).
  • Une politique de prévention et d’éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Nous souhaitons que le 25 novembre soit l’occasion pour François Hollande de réaffirmer la position abolitionniste de la France.

Le collectif « Abolition 2012 » organisera des évènements et actions sur tout le territoire autour de la journée du 25 novembre. Les associations sensibiliseront le grand public aux réalités de la prostitution, à ses causes et à ses conséquences.

Publicités

6 réflexions sur « Abolition 2012 : abolir la violence qu’est le système prostitueur »

  1. Toutes les violences faites aux enfants ont pour objectif de les mater, de les formater comme on voudrait qu’ils soient, et d’assurer la stratégie des agresseurs… toutes.

    Et le pire de de tout cela c’est que tous ces enfants parlent, difficilement avec des mots, mais ils parlent avec leurs corps et leurs comportements, et on ne les entend pas… on ne veut pas les entendre… c’est d’une tristesse…

    Pas d’émission de télé sur les droits de l’enfant aujourd’hui… ça en dit long sur l’importance et la place des enfants dans la société, au moins c’est clair…
    et on sait qu’il y a plus de 2 enfants qui meurent CHAQUE JOUR sous les coups de leurs parents, et ça ne mobilise vraiment pas grand monde… c’est ça une société humaine ?

    La prostitution est une des extrémités de la chaîne de violence… comment ne pas soutenir l’abolition ?

    1. « on sait qu’il y a plus de 2 enfants qui meurent CHAQUE JOUR sous les coups de leurs parents »

      si ils en meurent c’est qu’ils ont reçu plus qu’une simple fessée.

      1. ça commence toujours par des cris de l’adulte, une petite secousse ou une petite tape sur la main du nourrisson ou du bébé… et puis ça monte… ça monte crescendo… jusqu’à l’accident mortel… quand ce n’est pas l’enfant qui finit par se suicider de façon déguisée ou pas…

  2. Parmi les revendications : l’interdiction de l’achat d’un acte sexuel.
    Mais comment peut-on interdire l’achat d’un acte sexuel, si on n’interdit pas sa vente ? Il y a là une contradiction intenable, entre autres pour le champs judiciaire ! Et comment pourrait-on d’une part donner un statut professionnels aux prostituées, tout en interdisant leurs clients d’autre part ? Il y a dans cette revendication une hypocrisie aussi flagrante que celles qu’on dénonce, vous ne trouvez pas ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s