Article écrit à 4 mains avec mon arrière-arrière-grand-mère.

Les mots de Melanie

DSCF1330Aujourd’hui, billet « à quatre mains » de mon arrière-arrière-petite-fille et moi, tant l’évenement nous relie…

Le 6 décembre 1989, un homme jeune pénètre dans l’Ecole Polytechnique de Montréal armé, aligne tous étudiants dans une pièce et commence à tirer sur les femmes. 6 sont tuées sur le coup, 3 blessées. Il poursuit sa course meutrière et tue au total 14 femmes.

Marc Lépine, 25 ans, a été rejeté de l’Ecole Polytechnique. Il pense que c’est parce que les femmes ont le droit d’y entrer (je la fais courte, comme un fantôme, vous pouvez en savoir plus en lisant cet article : http://apps.facebook.com/theguardian/world/2012/dec/03/montreal-massacre-canadas-feminists-remember).

La presse parle de folie meurtrière. On tente de cacher sa lettre de suicide selon laquelle il a spécifiquement planifié d’éliminer les féministes « qui ont ruiné sa vie ». Pire, il cible en particulier les féministes radicales, dont il a sur lui une liste, des noms de celles qu’il…

View original post 214 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s