Revue hebdo du vendredi : Pinar Selek, mariage pour tous et toutes, etc.

Cette année, après avoir écrit 650 articles, je ralentis un peu le rythme. Avec pour priorité la lutte pour une loi d’abolition du système prostitueur, et Femmes en résistance, je vais essayer d’écrire encore 2 ou 3 articles par semaine. Du coup, il y a certains sujets dont j’aurais pu parler beaucoup plus, et dont je n’ai pas eu le temps de beaucoup parler. J’essaierai de faire, une fois par semaine, une revue de ces infos.

Pinar Selek a été condamnée à vie hier par l’ in-justice turque. Dans cette histoire totalement kafkaïenne (elle est poursuivie pour terrorisme suite à une explosion à Istanbul qui était en fait une explosion de gaz…), cette jeune femme et militante exilée en Europe aura tout subi. Après avoir été à chaque fois d’évidence acquittée, elle a 15 ans après les « non-faits » été condamnée.
Voici le communiqué de presse de son Comité de soutien et une conférence de presse est organisée aujourd’hui à midi à Strasbourg, A l’Arès, 10 rue d’Ankara (tram esplanade), à laquelle sont appelées un maximum de personnes pour la soutenir :

24 janvier 2013 : A qui obéit cette justice ?
Ce jeudi 24 janvier 2013, la 12ème cour pénale d’Istanbul a osé condamner la sociologue et militante féministe et antimilitariste Pinar Selek à la prison à perpétuité et émettre un mandat d’arrêt.
Malgré le combat de ses avocats et la mobilisation, les juges ont finalement cédé.
En effet, rappelons pour mémoire que le 22 novembre 2013, le juge remplaçant qui avait annulé l’acquittement de Pinar Selek avait appelé à obéir à la vielle décision de la  9ème chambre de cassation qui réclamait la prison à vie.
La présence en audience aujourd’hui du juge qui avait résisté en 2006, 2008 et 2011 (en acquittant trois fois Pinar Selek) et qui aujourd’hui encore a voté contre sa condamnation,  n’a rien changé.
Les avocats contestent la légalité de la décision et vont faire appel auprès de la 9ème cour de cassation.
Quinze ans de bataille juridique.
Quinze ans de mobilisations.
Ils n’auront pas raison de notre détermination : nous résisterons !!!
Pinar Selek n’est pas seule !!! Pinar Selek est libre et le restera !!

Manifestation dimanche pour le mariage, l’adoption et la PMA pour tous-t-e-s à Paris.On a beaucoup entendu parler des homophobes, qui ont défilé le 13 janvier. Ils étaient sûrement moins nombreux qu’ils ne le croient, mais ce n’est pas le problème. Ils se sont sentis très forts, et ont eu l’illusion qu’ils pouvaient changer le cours de l’histoire. Avec une homophobie et lesbophobie qu’ils tentent parfois de déguisér en bon sens, ils ont montré une nouvelle fois jusqu’au niveau parlementaire que l’obscurantisme a encore de beaux jours. On espère donc qu’après la manif de dimanche, la loi sera vite adoptée, et que les obscurantistes laisseront le même souvenir dans l’histoire que les anti-dreyfusards… ( à lire ce texte sur l’aspect absurde de la lutte des anti-)

Rufo et l’Ordre des médecins se sont encore distingués pour leur obscurantisme patriarcal en « persistant et signant », le premier par sa réponse à nos réactions révoltées à ses propos publics et aux 3000 signatures de la pétition lancée contre ces propos, le second pour son invraisemblable mise en garde contre « les signalements abusifs » de maltraitance envers les enfants. Invraisemblable, tant cela apparaît au grand jour comme une injonction aux médecins à se taire, sachant qu’ils sont en position privilégiée pour lutter contre les violences faites aux enfants, et qu’ils font déjà si peu de signalements. Sur le sujet, je vous conseil la lecture de cet article du blog « la correcionnalisation du viol » : Sermon d’hypocrite ou serment d’Hippocrate ?

Enfin, je suivrai et transmettrai les infos de la campagne One Billion Rising, un milliard (de femmes) se lèvent, qui est désormais suivie dans 190 pays.
En France, la campagne a été présentée cette semaine par Eve Ensler aux associations (mercredi à Sciences-po avec Françoise Héritier, ce soir à la mairie de Paris, etc.) et est reprise au plus haut niveau, du Ministère des droits des femmes et de l’Assemblée nationale. Le principe de la campagne : le 14 février, appelé « V-Day », dans tous les pays participants, en même temps, des femmes se réuniront pour danser une chorégraphie offensive contre les violences faites aux femmes. . L’objectif est que les violences contre les femmesdeviennent alors le premier sujet d’attention de l’actualité internationale. Vous pouvez voir des films de la campagne ici. et vous inscrire en tant que participant-e. Plus nous serons nombreuses le 14 février et mieux ce sera, même si le côté très et de plus en plus institutionnel de la campagne, me contrarie un peu. En effet, un mouvement pour qu’enfin les gouvernements, les médias, les institutions, prennent en compte les violences masculines contre les femmes me semble difficilement pouvoir venir du système. Mais il faut bien tenter !

Advertisements

6 réflexions sur « Revue hebdo du vendredi : Pinar Selek, mariage pour tous et toutes, etc. »

  1. En plus du côté terriblement institutionnel (et de plus en plus au fil des jours) je ne reviens pas là-dessus

    Cette phrase m’a vraiment choquée dans l’appel ;

     » tous ensemble, hommes, femmes, enfants !  »

    non seulement touS ensemble mais les hommes en premier dans la liste ! Non, les mots ne sont pas innocents

    Les appels les plus larges pour que tout le monde bouge peuvent permettre que rien ne bouge justement

  2. Erreur de date

    Sujet Pinar Selek :
    « En effet, rappelont que le 22 novembre 2013….!!!, le juge remplaçant »

    Cordialement

  3. Merci pour le lien mis vers le cercle des échos sur le texte de serge delwasse sur les aspects juridiques du « mariage pour tous » pointant d’une part les faux d’argument ds antis, d’autre part un manque de profondeur, de laïcité républicaine dans demande.
    J’adhère complètement à son raisonnement.

  4. Sur les médecins :
    L’ordre des médecins….ces patriarches, notables, bien souvent paternalistes rétrogrades, sexistes, parfois incompétents, à l’incapacité pathologique à reconnaître leurs erreurs et lacunes, abusant fréquemment de la position d’autorité instaurée culturellement dans le rapport patient/praticien, dérapant parfois vers celle d’escrocs, agresseurs ou violeurs…qui se couvrent entre eux…
    Honte et scandale devront venir un jour sur eux tous du fait des fruits pourris et de ceux parmi eux qui ne font rien pour y mettre de l’ordre, il le faudra !
    Ces personnes qui ont le privilège de faire des études longues et se prennent pour les rois du monde, vous regarde comme pauvre chose, devraient être redevables du privilège reçu de leur éducation/élèvation sociale.
    (le raisonnement est valable pour beaucoup d’autres)
    Laissez-moi rire pour ne pas être en colère….l’ordre des hypocrites c’est tout à fait ça.
    Et je défie quiconque de venir me dire que cela n’est pas vrai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s