One Billion Rising, c’est jeudi, dans toute la France (et le monde) !

Après avoir dit ce que je pensais sur le fond de certains éléments de la campagne lancée par l’auteure américaine des Monologues du vagin Eve Ensler, des infos plus pratiques sur la campagne.

OBR-Horizontal-Logo-english-web-v2

La grande chorégraphie internationale contre les violences faites aux femmes, c’est pour jeudi 18h30. Dans le monde entier, des femmes -et des hommes- se lèveront pour danser e.

OBR-logo-englishEnviron 200 pays participent, les institutionnels suivent (et c’est là certainement la limite de l’exercice), partout, l’événement se prépare. En France, c’est dans au moins 30 villes qu’aura lieu l’événement. Le site français de la campagne vous donnera toutes les infos pratiques : http://1billionrisingfrance.wordpress.com/. Le blog http://www.onebillionrising.org/blog vous permet d’avoir toutes les dernières infos et notamment les vidéos des parlementaires européens qui soutiennent l’opération. A voir aussi la section de vidéos « why we rise » avec de nombreux témoignages de femmes.

Et voici deux vidéos pour voir la chorégraphie :

Et celle-ci, toute en longueur, pour l’apprendre :

Advertisements

7 réflexions sur « One Billion Rising, c’est jeudi, dans toute la France (et le monde) ! »

  1. Danser pour contrer l’oppression…. Ça me donne plutôt envie de mordre que de danser mais pourquoi pas… Toutefois, toute envie d’apprendre la chorée vient de mettre retirée par le visionnage du premier clip, en effet quid des corps vieux, abimés, à croire que, quand il s’agit de Femme, seul jeunesse et finesse ont le droit de citer.

    1. ah oui je suis d’accord…si je danse, ça risque pas d’être cette choré…
      d’accord aussi que mordre serait peut être plus efficace. Mais quand nous serons capables de se faire lever 1milliard de femmes pour mordre, alors, ils désarmeront peut être 😉

    2. Vous savez, pourquoi les hommes ont arrivé gagner le pouvoir et les femmes non, depuis des siècles…?
      Car les femmes, elles « se battent » toujours pour leur « droit » à « être vieilles, moches, et engourdies ». Dès qu’elles voient ses semblables jeunes, dynamiques, en couleurs et en action – elles se plaignent en pleurnichant: en vrai, elles semblent d’avoir envie de voir les autres das l’état le plus délabré possible.
      Il n’est pas bizarre, qu’elles perdent constamment.

      1. pardon mais c’est un joli sacrément retournement d’un argument normal qui est celui de réclamer d’avoir le droit d’être, peu importe à quoi on ressemble, quand une société vous enjoint d’être maigre et de ressembler à ce qui est censé faire bander les mecs…(rien à voir avec ce qui provoque le désir et l’émotion)

  2. Bof… Encore un truc en anglais, encore de la pop commerciale, des choréos sorties d’un gymnase à NY, des femmes de même âge même milieu… Cela me rappelle trop « We are the world’, mais on n’est plus dans les années 80.

  3. PS: pour les jeunes générations, « We are the world » fut une chanson pleine de bonnes et aveugles intentions qui allait sauver… en fait, quoi? L’Afrique, certainement. Mais de quoi? De la famine? du Sida? Des guerres? Personne ne se rappelle bien et d’ailleurs peu importe. Ce fut un gros coup de pub pour homologuer au niveau mondial les bons sentiments. Bonne chance aux breakers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s