Grandir : un spectacle à soutenir

Dès 2010, je vous parlais ici de La nébuleuse du crabe, compagnie dont fait partie Rebecca Bonnet, une amie artiste, comédienne et féministe, qui inteprétait « récits de femmes et autres histoires », avant ensuite d’interpréter le « monologue de Médée » sur la scène de Femmes en résistance (l’extrait est à la salle Olympe de Gouges) :

Aujourd’hui, Rebecca Bonnet écrit un spectacle, intitulé « grandir ». C’est sa première écriture, sa première création, qu’elle interprétera très bientôt. Pour aider à boucler le budget, elle lance un appel à soutien ici. 

En donnant, ne serait-ce que 10 ou 20 euros, ou plus (que vous pouvez défiscaliser), vous lui apporterez un grand soutien. Il reste 45 jours pour réunir en tout 2700 euros (tout sur l’utilisation de l’argent donné est expliqué sur le site).

Sa pièce, « GRANDIR », est pour tout public à partir de 7 ans :

Jeanne a sept ans. Enfin huit puisqu’aujourd’hui c’est son anniversaire. Petite fille insouciante sa vie coule en douceur. Un jour, au détour d’un écran allumé sur le monde, elle va en découvrir la part sombre, celle faite de guerres et de violence.

Et quand l’enfance rencontre la peur, la première s’en sort comme elle peut. Jeanne va chercher à se protéger de ce qu’elle découvre et ne comprend pas.

Être grande ? Un danger à éviter à tout prix. Alors elle va prendre la plus importante décision de sa courte vie de 2 520 jours : arrêter de grandir.

Mais les saisons défilent, et les inconvénients de cette décision radicale ne tardent pas se faire à sentir, l

e fossé se creuse et la solitude après avoir été supportable devient étouffante.

Alors ? Se risquer au monde. Grandir de nouveau. Accepter le mouvement de la vie. Que si les arcs en ciel sont si beaux c’est parce qu’ils sont faits de soleil, oui, mais aussi de pluie. Et que sans cette dernière leur beauté nous est invisible.

Rebecca explique la genèse de la pièce ici :

« J’ai commencé a écrire cette histoire, il y a deux ans. En Tunisie commençait la révolu- tion du Jasmin suivie de toutes les révoltes du monde arabe. elle m’a été inspirée par un conte de Paul Eluard. j’ai donc décidé de mêler sa poésie à l’histoire ».

Des représentations sont d’ores et déjà prévues, et j’ai hâte d’y être, pour vous reparler plus longuement de la pièce elle-même !

Les 10 et 13 mai 2013 à Poitiers

Les 6 ,7, 8, 11 et 12 juin 2013 à Viry-Châtillon

Pour celles et ceux qui pourront participer à la collecte, toutes les explications sur l’utilisation de l’argent sont données sur le site cité ci-dessus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s