Caroline : « Ils utilisent les techniques des gourous : c’est comme une secte »

5e témoignage de la campagne « un jour, un témoignage », du collectif Abolition 2012

Abolition du système prostitueur

cropped-abologo.jpgVoici le 5e témoignage de notre série « 30 jours, 30 témoignages », que vous pouvez retrouver ici. Et toujours l’agenda du Tour de France de l’abolition ici

J’ai un boulot, je travaille depuis dix ans dans le milieu du social, je suis donc quelqu’un d’informé. Cette histoire n’aurait donc jamais du m’arriver. Heureusement, j’ai toujours eu le soutien de l’écriture ; écrire m’a aidée à tenir.

Il y a deux ans, je me suis retrouvée dans une situation financière catastrophique. Je n’avais pas de très bons rapports avec ma famille. Par une amie, j’ai fait la connaissance d’un prétendu entrepreneur. J’avais dit que je m’intéressais aux jeux sexuels soft. Il m’a donné rendez-vous et est venu chez moi. Ce n’était pas du tout mon type. Il était plein d’assurance et ne me plaisait pas.

Pendant trois mois, il m’a suggéré des choses, me disant qu’il avait fait ça avec son ex…

View original post 2 472 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s