Rosen : « Je me suis autodétruite. Si j’avais continué, je serais morte ».

Aujourd’hui, le témoignage de Rosen : « Je me suis autodétruite. SI j’avais continué, je serais morte ».
Aujourd’hui, Rosen se bat avec d’autres pour qu’une loi d’abolition du système prostitueur soit adoptée. Parce qu’elle ne veut pas que la violence continue pour d’autres. Merci à elle.

Abolition du système prostitueur

envoi 19Rosen a longtemps défendu l’idée d’un statut et cru en la nécessité de rouvrir des maisons closes. Aujourd’hui, elle se bat aux côtés du Mouvement du Nid pour la pénalisation des « clients ». Elle raconte son long cheminement et revient sur l’arme de destruction qu’est la prostitution, en particulier sur le plan de la santé.

Retrouvez tous nos témoignages ici et le Tour de France de l’Abolition.

La prostitution, je devais y rester trois semaines, un mois. Au bout de 22 ans, j’y étais toujours. Et toujours avec les mêmes problèmes financiers. Une chose est sûre, on finit rui- née. Ce qui m’a fait plonger, je ne sais pas : une dépression, la peur du porte-monnaie vide… on y entre, on ne se rend pas compte.

Je parle en mon nom mais aussi au nom des jeunes femmes dans les salons et sur les trottoirs. Pendant 22 ans, j’ai vécu des…

View original post 1 520 mots de plus

Publicités

1 réflexion sur « Rosen : « Je me suis autodétruite. Si j’avais continué, je serais morte ». »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s