Mon palmarès ciné 2019

Un palmarès qui ne ressemblera pas forcément aux autres (enfin j’espère 😉

À part, bien sûr, « Portrait de la jeune fille en feu », et « Parasite ».

J’ai choisi 31 films (sur 87 vus au cinéma), pourquoi ? Parce que l’ordre, à part les 5 premiers, n’a pas vraiment d’importance, et que tous ces films là m’ont marquée. J’aurais pu en mettre quelques autres

J’ai mis en avant les films qui m’ont bouleversée, les films qui ont parlé des luttes des femmes ou des femmes qui luttent, parce qu’évidemment ces films m’intéressent au plus haut point. J’ai mis des films qui racontent des histoires qu’on n’a jamais vues à l’écran (Papicha, Proxima, Sibel, Les éblouis). Ou alors « film de genre » mais un peu différent (Brooklyn Affairs est je trouve un excellent polar de l’après #metoo).

Sur 30, on est presqu’à parité : 16 femmes, 15 hommes (un film a deux réals)

Beaucoup  plus de films de femmes que dans les classements habituels… car peut-être faut-il aller les voir et ne pas les oublier aussitôt ;-)…

J’ai mis les documentaires à part, parce que c’est un tout autre genre, cela en rajoute 5.

Voilà. Et vous, qu’est-ce que vous avez aimé ? Que pensez-vous de cette liste ? Dites-le en commentaire !

(ah et pour les films dont vous n’avez jamais entendu parler dans la liste, Allocine les recense tous !)

1 Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma

PJFF

2 Long Way Home de Jordana Spiro

LWH

3 Sibel de Cagla Zencirci et Guillaume Giovanetti

Sibel

4 Proxima d’Alice Winocour

proxima

5 Les éblouis de Sarah Suco

eblouis

6 Tout ce qu’il me reste de la révolution de Judith Davis

Toutcequ'ilmereste

7 Roubaix une lumière d’Arnaud Depleschin

Excellent film, excellents acteurs, mais par dessus tout, performance extraordinaire de Sara Forestier

roubaix

8 Papicha de Mounia Meddour

Papicha

9 Brooklyn Affairs d’Edward Norton

brooklyn

10 Made in Bangladesh de Rubaiyat Hossein

MIBangladesh

11 Les faussaires de Manhattan de Marielle Heller

12 Un monde plus grand de Fabienne Berthaud

13 Parasite de Joon-Ho-Bong

14 Lune de miel de Elise Otzenberger

15 Fête de famille de Cédric Kahn

16 Les enfants de la mer de Ayumu Watanabe

17 Mjölk de Grimur Hakonarson

18 La vie invisible d’Euridyce Gusmao de Karim Aïnouz

19 Alice et le maire de Nicolas Pariser

20 Perdrix de Erwann Le Duc

21 Gloria Bell de Sebastian Lelio

22 Une femme d’exception de Mimi Leder

23 Tu mérites un amour de Hafsia Herzi

24 Martin Éden de Pietro Marcello

25 Seule à mon mariage de Marta Bergman

26 Liz et l’oiseau bleu de Naoko Yamada

27 Tel-Aviv on Fire de Sameh Zoabi

28 Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins

29 Sorry we missed you de Ken Loach

30 Nos vies formidables de Fabienne Godet

Documentaires 

Pour Sama de Waad-al-Kateab

J’aimerais qu’il reste quelque chose de Ludovic Cantais

Chichinette de Nicola Hens

Working Woman de Michal Aviad

Warrior Women de Elizabeth Castel, Cristina King

6 réflexions sur “Mon palmarès ciné 2019

  1. Merci de cette liste et de ton avis ! Trop de films que je n’ai pas vus. j’y ajouterais Adults in the Room de Costa Gavras qui réussit à nous tenir en haleine sur les réunions de l’Eurogroupe dont le résultat nous est pourtant connu, et ainsi à nous parler d’Europe et de ses citoyens de manière très vivante, chapeau

  2. Beaucoup de films en commun mais je les ai pas tous vus
    Je rajouterai
    Dieu existe son nom est Petrunya
    Le traite
    Et en courts metrage
    Cerdita
    Negah gaze
    Pile poil

    1. Merci Bernadette ! Je verrais bien les deux premiers…
      pour les courts métrages, ça risque d’être plus compliqué.
      Je rajoute ici la liste d’une amie, envoyée par mail avec un petit commentaire. Nous avons des goûts proches, (tant mieux on sélectionne ensemble ;-),
      et ton palmarès montre que donner un classement est très subjectif. Je pourrais donner le même (avec Proxima en plus) mais certains films je les ai mis plus bas, peut être parce que je m’en souviens moins, que je les ai vus il y a plus longtemps, parce que j’y ai pensé après. Mais c’est quand même bien parce que ça permet d’en discuter entre nous !

      Portrait de la jeune fille en feu

      Sibel

      Papicha

      Made in Bangladesh

      La vie invisible d’Euridice Gusmao

      Parasite

      Les invisibles

      Roubaix, une lumière

      Working woman

      Nos vies formidables

      Mary Stuart

      Green Book

      Tout ce qui me reste de la révolution

      Une femme d’exception

      Rebelles

      Les enquêtes du département V : dossier 64 (un bon policier)

      Au niveau des documentaires (exceptés ceux de FER)

      Chichinette

      Women warriors

      Varda par Varda

      A female pleasure

  3. Quelques autres :
    Santiago, Italia, Nanni Moretti
    Le Silence des autres, Almudena Carracedo et Robert Bahar
    A Thousand Girls Like Me, Sahra Mani
    Comme si de rien n’était (sur le viol) (Alles ist gut), Eva Trobisch
    Monrovia, Indiana, Frederick Wiseman
    Her Job, Nikos Labôt
    68, mon père et les clous, Samuel Bigiaoui
    Astrid, Pernille Fischer Christensen
    Être vivant et le savoir, Alain Cavalier
    Nevada, Laure de Clermont-Tonnerre
    Lourdes, Thierry Demaizière et Alban Teurlai
    So long, my son, Wang Xiaoshuai
    L’Œuvre sans auteur, Florian von Donnersmarck
    Une grande fille, Kantemir Balagov
    L’Intouchable Harvey Weinstein, Ursula Macfarlane
    La Vie scolaire, Grand corps malade et Mehdi Idir
    Les Hirondelles de Kaboul, Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec
    Seder Masochism, Nina Paley (vu au Festival Femmes en résistance)
    Atlantique, Matti Diop
    Matthis et Maxime, Xavier Dolan
    Oleg, Juris Kursietis
    L’Âcre Parfum des fleurs immortelles, Jean-Pierre Thorn
    Nouvelle Cordée, Marie-Monique Robin
    Noura rêve, Hinde Boujemaa
    It must be Heaven, Elia Suleiman
    Lillian, Andreas Horvath
    Une vie cachée, Terence Mallick
    et un dernier superbe docu Rendre la justice, Robert Solis

    Merci de nous offrir cette occasion de bilan, à partager !
    Florence

    1. Meri beaucoup Florence pour cette longue liste qui me fait me rendre compte que malgré tout, il y en a beaucoup que je n’ai pas vus !
      -mais j’ai précisé que je ne mettais pas les films vu en festival, dont ceux sélectionnés par mes soins et du reste de l’équipe pour Femmes en résistance (Seder Masochism, A Thousand Girls Like Me).
      -It must be Heaven, je ne suis pas du tout entrée dedans. / So Long My son, j’ai eu du mal, je ne devais pas être dans l’humeur…
      -L’oeuvre sans auteur, j’ai trouvé ça moyen.
      -Le silence des autres, génial, je l’ai oublié, je vais changer avec Working woman dans les documentaires, qui n’en est pas un.
      J’ai manqué ceux ci que je voulais voir : Atlantique, Noura rêve, Le docu sur Weinstein, Nevada, être vivant et le savoir (il faut que je le voie !)
      Et ma divergence principale : « Astrid »,que j’ai trouvé pénible sur un sujet qui aurait pu être passionnant.
      Dans ma liste, y en a-t-il beaucoup que tu n’as pas vu ? (pour savoir si tu y vas encore beaucoup plus que moi ?)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s