Qui suis-je ?

Photo du 30-09-2014 à 19.23 #2
Créez votre badge
Qui suis-je ?
Sandrine Goldschmidt, journaliste depuis plusde 20 ans, je travaille pour le site « Génération Care ». Après Euronews, Les Echos, Les Nouvelles News, et autres… Organisatrice du festival « Femmes en résistance », et spécialisée dans les sujets qui concernent l’égalité entre les femmes et les hommes. Militante de l’humanisme et plus particulièrement des droits des femmes et des enfants. Le féminisme « est un humanisme », et est universel.

Je crois aux talents, à l’ouverture d’esprit et de regard, je crois à l’engagement et à l’échange entre les êtres. Pour construire ensemble une autre façon de voir le monde, un monde moins monolithique, plus ouvert à la diversité de celles et ceux qui l’occupent…à condition d’accepter de voir…et entendre, que chaque personne est unique, et qu’en même temps elle appartient à un monde qui la place dans des catégories hiérarchisées.
Je suis également photographe, videaste et peintre, spécialisée dans les pastels abstraits.

Pourquoi ce blog ?
Il existe tant de talents occultés, tant d’invisibles, tant de perspectives nouvelles à découvrir… et partout, on lit les mêmes infos, on entend les mêmes artistes, on parle des mêmes films. Ici, je veux élargir le spectre du visible, parler de celles qui contribuent à la diversité du monde, et nourrir la réflexion sur notre monde en y ajoutant un regard de genre.

Depuis l’ouverture de celui-ci, sérieusement depuis décembre 2008, j’en ai créé d’autres :

Ainsi, les mots de Melanie, où je laisse la parole à une fantôme, mon arrière-arrière-grand-mère, qui a bien des choses à dire, à nous faire découvrir, et mène une enquête entre passé et présent sur les origines de ma famille..

Anythingmy...ou tout ce qui me vient à l’esprit et que j’ai envie de coucher sur le clavier…une forme de bloc-notes électroniques d’instantanés d’émotion….

Sandrine Goldschmidt

Wikio - Top des blogs - Société

36 thoughts on “Qui suis-je ?”

    1. Merci Sandrine pour ton blog, je vais en faire la pub et particulièrement au sein du réseau des CIDFF centre d’information sur les droits des femmes et des familles

  1. Merci, Sandrine, d’être une femme debout!
    Je suis fière de vous avoir rencontrée chez ma fille Catherine, samedi soir. Votre engagement me réconforte : les valeurs auxquelles je crois et pour lesquelles je milite, je les retrouve!
    Courage et bravo pour ces articles.
    Françoise Leboul

  2. Bonjour et merci Sandrine,

    J’observe et j’analyse « souvent malgré moi » ce que je vois !
    Une société ou 50% de la population est systématiquement sous catégorisée par le gouvernement, La télévision, l’administration ainsi que par l’éducation française.
    C’est la crise et tous les ingrédients sont là, là pour que celui qui passe avant prenne toujours plus de podis …frustrée par l’impression d’avoir les mains liées, je regarderais plus tard les prétentions de ma fille de cinq ans écrasée par ce poids !
    Je ne peux m’y résoudre et il m’arrive en de rares occasions de caresser l’idée que nos compagnons, nos pères, nos frères, arrivent à concevoir un jour qu’une femme puisse être leur égale.
    L’illustration sera mon outil, ouvrir des yeux pourrait être un but…
    Je souhaite beaucoup d’impacts à vos articles et à votre engagement.

    Christelle Saint-Just

    1. Notre société devient de plus en plus macho, une société tiers-mondiste, une femme meurt sous les coups de son compagnon tous les 3 jours en France il est grand temps de faire quelque chose. Martine Aubry ? Il n’y a rien à attendre d’elle. Ne voulait-elle pas nous mettre DSK comme Président ? Pourtant toute la gauche connaissait son problème, pas un petit problème quand même. Et personne ne disait rien. Inadmissible. Comment peut-on être représenté par un Président comme cela ? La France grâce à lui est déjà tristement célèbre………Je pense qu’il va falloir ériger un mouvement féministe dur! Implacable sur toute inégalité faite aux femmes. Que les hommes qui veulent nous tuer restent ad vitam etenam derrière les barreaux çà les ferait peut-être réfléchir avant de donner des coups.

  3. Bonjour Sandrine,

    Nous sommes une jeune association -SOS LES MAMANS-, qui a pour objet de défendre les droits des mères et de leurs enfants auprès des institutions françaises et de faire entendre la voix des mères au même titre que les associations de défense des droits des pères implantés depuis 20 ans dans les structures institutionnels , médiatiques, et sociaux-judicaires). Nous estimons que si la voix d’un parent est « légitime » la voix de l’autre parent doit l’être aussi.

    Face à des décisions judiciaires parfois incompréhensibles, face à la violence conjugale ou la pédo-criminalité, nous souhaitons dorénavant agir et dénoncer certaines dérives révélées par de nombreux témoignages de mamans. Ils font état d’une justice familiale qui s’éloigne parfois d’une notion essentielle qui doit être pourtant le fondement de ses ordonnances : statuer dans « l’intérêt supérieur de l’enfant », et qui foule au pied le maternage devenu l’otage des séparations familiales. Ces dérives sont évoquées sur notre site http://www.soslesmamans.com et dans notre charte qui résume l’ensemble de nos alertes, aux instances et médias.

    Nous souhaitons enfin une réelle reconnaissance du rôle des mères, de leur place au sein de la famille et de la société. Un vrai changement sociologique doit prendre en considération le travail et le dévouement des mères, qui restent les principales pourvoyeuses de soins dans la petite enfance. Et aujourd’hui c’est toujours et encore les mères qui prennent principalement les enfants en charge AVANT les séparations parentales, comme toutes les études le confirment (INED, 2009, CEREQ 2007, DREES 2007, Rapport Tabarot). Comment alors peut-on reprocher aux mères cette continuité dans la prise en charge dans le cadre des séparations parentales ?

    Le sort des mères concerne toutes les femmes. Les problèmes des mères font partie intégrante du combat des femmes.

    Merci de diffuser cette information au plus grand nombre (si vous adhérer à notre combat) et de nous contacter pour de plus amples informations

    Solidarnosc : )

    L’équipe d’SOS les MAMANS

    Contact: postmaster@soslesmamans.com
    Site: http://www.soslesmamans.com

    Nos engagements :
    Faire respecter les droits des mères et des enfants
    Modifier la loi no 2002-305 du 4 mars 2002 relative à l’autorité parentale
    Faire respecter le droit des enfants à faire entendre
    Faire respecter la parole de l’enfant qui dénonce des violences
    Fausses allégations ou théorie déviante du SAP
    Démentir les préjugés qui nuisent à l’image des mères
    Lutter contre les violences conjugales
    Dénoncer les groupes de pression
    Dénoncer les non paiements des pensions alimentaires
    Protéger la maternité

  4. Juste pour vous dire que je suis pour l’égalité homme femme et donc que malheureusement la décadence de ce monde pseudo-moderne me tue à petits feu,tout comme cet article sur les sugar babies dont vous faites mention.Ceci dit,la société à tout fait pour démanteler la famille et elle a pratiquement réussi.Je ne désespère pas de trouver quelqu’un avec des valeurs qui ne sont plus de ce monde mais tout semble s’enliser dans un chaos sans retour malgré l’apparence de progrès.Par rapport au mail de SOS les Mamans,je tiens à dire que les mères comme les pères ont un role à jouer à mon avis dans la construction de l’enfant,et donc d’une certaine société;mais celle ci aurait donc d’autres valeurs que l’immédiateté du plaisir,le désir de toute puissance et la négation de l’autre.Ceci dit je souhaite bon courage aux quelques véritables etres humains qui restent sur cette planete car le combat est rude

  5. Bonjour Sandrine,

    Je ne sais pas pourquoi je t’imaginais plus âgée, avec un chignon et des lunettes d’écaille😉

    Je tiens moi aussi, depuis 2 ans et demi, un blog… »Ouvertement féministe » ( + de 100 000 pages vues et + de 57 000 visiteurs de 89 pays s’y sont promenés).
    Je dis cela, non pour me vanter, mais pour préciser qu’il se développe EN DEPIT, de la haine(!!!) et des injures de quelques machos et machas teigneux.
    J’ai mis un de tes articles paru dans Marianne, ce jour, sur mon blog…Pour agrandir la « chaîne » des paroles de femmes…C’est I Alonzo qui m’a dit cela quand j’ai fait paraître un de ces articles sur mon blog : http://tingy-tanana.blog.fr

    Bref, longue vie et prospérité à ton blog.
    Amitiés.
    Tingy ( Vagin en malgache…Tout un programme !!!)

  6. J’aime ton blog, j’aime tes articles. Ce combat est long mais avec des femmes comme toi, nous ferons des avancées qui marqueront, pour un futur où la tolérance sera acquise, quand? Bientôt, espérons!
    Toute mon amitié et bises.
    Elisabeth

    1. exprès, non…c’est wordpress ou la version de mon blog ou je ne sais pas… soit il faut copier/coller l’adresse, vous pouvez aussi devenir amie avec A dire d’elles sur facebook, je partage toujours les papiers qui après sont partageables…😉 Merci en tout cas!

    1. Je ne suis pas « donneuse » de place…je suis militante féministe, donc humaniste, donc pour le droit de toutes, de tous, à se faire sa place, dans le respect des autres !

  7. bonjour Sandrine,
    La campagne sur twitter @je n’ai pas porté plainte, pour pas de justicepasde paix se poursuit-elle encore? la pollution par des abrutis l’empêche-t-elle?
    je reçois demain un journaliste et je voudrais lui en parler afin qu’il diffuse l’info (je l’espère).
    merci pour votre réponse.
    bien cordialement.
    Melody (page facebook : perso et pro : « Melody Moore auteure de la force d’avancer »)

  8. Bonjour Sandrine, et vous toutes:

    Je ne sais pas si cela vous intéressera : Un type a créé un blog de prostitution en prenant l’identité d’une blogueuse et en se servant de la photo de son blog…Tout en y laissant ses « empreintes » 😉

    Voici le lien http://tingy-tanana.blog.fr/2012/03/27/sur-blog-fr-le-corbeau-et-le-blog-de-prostitution-13316791/

    PS: Si vous le pouvez ( et le voulez ! ), j’aimerais que vous le fassiez circuler. Je pense qu’il faut donner de la visibilité aux saloperies machistes.

  9. Avez-vous la couverture du dernier numéro de Challenges ? 6 hommes grisonnants derrière le titre « Hollande/Sarkosy, les vrais enjeux ». Six, pas deux ou trois, six. Sur six « personnalités » invitées, six hommes. Et on s’étonne de cette décision du Conseil Constitutionnel. Pour info, voilà le commentaire que j’ai posté sur Dailymotion au directeur de la rédaction qui y publie les débats (n’ayant pas envie de m’inscrire pour pouvoir commenter directement sur le site du journal).

    « Parlant de couverture de Challenges, j’ai eu un choc en voyant la couverture du dernier numéro (je suis abonnée). Pour illustrer les « vrais enjeux », pour « débattre » sur ces derniers, il est visiblement impensable, en France, en 2012, de s’adresser premièrement à une femme, deuxièmement à un homme « jeune ». J’ai vérifié les dates de naissance de tous ces messieurs : 1942 à 1952 (sauf pour Cahuc qui est un peu plus jeune). Pour avoir des idées à la hauteur de ce journal il faut afficher sexe masculin et minimum 60 ans. Il est vrai que quand on voit l’état du pays que nous laisse cette classe dominante virile, il est sage de leur demander encore des conseils. Nous payons déjà leur gabegie et nous la paierons encore quand ils seront séniles. Pour ça, nous les femmes, nous les jeunes, seront bien assez intelligents. En attendant je ne renouvellerai pas mon abonnement, mon mari et mes fils partagent mon avis. »

  10. je trouve votre présentation si humaniste et pourtant tellement en décallage avec vos « reflexions » et accusations sur les Femen. de quel droit popagez vous de tels absurdités nous concernant. nos poses ne reprennent pas aux les stéréotypes pornographiques, nous sommes combatives et acharnées. nous n’avons pas peur de l’homme que VOUS vous craignez. nous nous l’affrontons seins nus, oui. votre vision est la votre mais pourquoi essayer de divisez nos rangs, Soeur, sans meme tenter un debat ou dialogue que vous cherissez tant? les femens sont jeunes oui, et heureusement qu’il y a une nouvelle génération différentes, certes, mais ne le sont elles pas toutes? j’ai preque 38 ans, et je ne suis pas la seule…et je ne ressembles pas au FEMEN que vous décrivez. et quand bien meme, faut il etre discriminante de nos soeurs obaises? anorexiques, grandes? petites? de toutes celles qui sont « hors normes » de notre normalité? Arreter de nous reprocher les stereotypes que nous banissez. c’est vous qui les interpreter ainsi, ca ne veut pas dire que vous detenez la verité. comment osez vous, avec vos references, bafouer un mouvement qui se veut novateur et progressiste???J’ai décidé de rejoindre les femen, et je ne suis pas la seule, pour les raisons suivantes : je suis féministes depuis que je suis oppressée par cette société patriarcale, je lutte chaque jour a mon niveau, et je n’ai jamais eu envie de participer a des groupes féministes, jusqu’a ce que je vois ces FEMMES sans peur face a une foule noséabonde de faschistes…et la je me suis dis : c’est a leur cotés que je veux etre, c’est avec elles que je veux lutter, car il faut se battre avec les armes que nous avons. nous avons un cerveau mais la masse n’en a pas. on peut expliquer nos oppressions, la masse ne comprend pas. la masse a besoin d’etre choquée, d’etre violentée, provoquée. Ils choisissent de nous mettre a nus dans des positions lassives, Nous allons leur montrer ce que peut etre une femme Nues en position d’attaques, pour que leur code soient bouleversés et qu’ils ne comprennent plus rien. pour qu’a chacune de nos actions pacifistes nous soyons plus violentes que les attaques physiques dont nos corps sont témoins. ce n’est pas en critiquand qu’on change les choses, c’est en en proposant de nouvelle… et comme dit veronique sanson : « celui qui n’essai pas ne se trompe qu’une seule fois… »

    1. Il m’a semblé que vous utilisiez un pseudo je sais par mon contact que cela n’en est pas un, donc au temps pour moi. Cela dit, vosu auriez pu me le dire en mail !
      J’ai souvent été fortement attaquée par des personnes sous pseudo, cela doit être pour ça.
      Cela dit, je trouve qu’il ya dans votre argumentation de nombreux points hyper limite : d’abord, je préfèrerais que vous ayez commenté ailleurs que sur mon qui suis-je en disant qqch du genre
      -vous avez l’air humaniste mais en fait vous nous critiquez alors l’êtes vous vraiment…c’est limite attaque perso alors que vous invoquez le dialogue.
      -vous affirmez que vous êtes supérieures à la masse grâce à votre arme…le cerveau, et donc, pour le faire fonctionner, vous montrez vos seins ?
      Franchement, je ne comprends pas.
      Après, les deux articles publiés sur ce site, par moi et une autre féministe radicale, cherchent à faire réfléchir, n’attaquent jamais les Femen, soulignent seulement que selon nous il y a erreur
      je comprends très bien, ce qu’il peut y avoir de séduisant dans ce mode d’action, mais nous avons largement développé pourquoi nous pensons que cela ne marche pas.
      1-regardez les commentaires des hommes sur vos interventions, vous verrez…et en plus, vous dîtes que les femen luttent contre les positions lascives en se jetant violemment nues, mais regardez le site, qui montre des images totalement pornifiantes ! Désolée, mais la SM domina, ça fait bander les mecs, parce qu’en plsu il savent très bien qu’ils ne risquent rien !

      2-je dis personnellement que je ne pousserai jamais une femme à s’exposer à la violence, et en particulier à celle de groupuscules connus pour leur violence.
      En gros, c’est un peu se jeter sur un char d’assaut (le patriarcat) à poil en criant « sus au patriarcat ». C’est joli, mais ne sert pas à grand chose.
      Cela peut être considéré comme du courage. Pour moi, le courage consiste aussi à savoir se protéger.
      Alors je comprends aussi que mon point de vue est un peu désespérant, parce qu’il ne permet pas d’imaginer une victoire facile et rapide.
      Néanmoins, je ferai tout pour que le moins de femmes possibles s’exposent de la sorte

  11. -j’ai moi meme ete attaqué par des personnes qui se cachent deriere des pseudo et je ne les apprecis pas plus que toi.
    -Je n’ai rien dis de perso, juste que vos bonnes paroles ne collaient pas trop au fait de vos incessante et infondées attaques sur les femens, attaques qui reposent uniquement sur votre deduction personnelle non sur des faits averé. qui se croit superieur la?
    – je ne nous crois pas superieur a la masse j’ai dis que la masse ne comprenais pas, la masse n’est pas homme, elle est universelle…. et vous me rejoindrez sur le fait que si nous nous battons pour des droits primaires que nous n’avons toujours pas malgré des lois en vigeurs, c’est qu’effectivement, la masse ne comprend pas…
    -chacun a le droit d’avoir sa facon de vivre et sa facon voir les choses. les femens sont systematiquement prisent a partie quelques soient leur action.pourquoi n’auraient ont pas le droit de manifester comme bon nous semble? pourquoi porter un JUGEMENT aussi abject? pourquoi melanger feminisme et voile, pourquoi la mentatité arabe revient toujours sur le tapis? est ce que l’on peut s’en prendre a une femme qui parle mal francais et qui donne une traduction « deplacé » mais non volontaire? combien de temps va on nous le reprocher? pourquoi ne parle on pas de femen tunisia? des actions des femen pour les femmes de tout bords? pourquoi ne retenir que ce que vous appeler « abjecte/raciste/blanche » et tout melanger??? je vous le demande… Nous avons communiqués sur cette mauvaise traduction… n’avez vous que ca pour nous abbatre? parce que ca ne marche pas….
    La violence, c’est de se taire, la violence c’est de conscentir a rester dans l’espectatif face a une mysoginie grandissante. et OUI il y ‘a d’autre probleme sur terre, mais cette cause est la mienne, je laisse les autres aux autres. se mettre seins nus pour moi c ‘est dire : regarde cette image, et enregistre bien, je suis pas ta chienne, je suis pas ton esclave, je n’ai pas peur de toi et surtout je n’attend pas ton autorisation pour faire de mon corps ce que je veux, et aujourd’hui c’est un étendard! je suis une femme libre et sauvage, je n’autorise PERSONNE, ni homme ni feministe a me dire quel comportement je dois adopter, quel maniere je dois apprendre pour protester. je prend celle que je choisi. je ne demande a personne de me suivre ni d’accepter. juste de me laisser le droit d’exister. Nous sommes dans un monde d’image…quel image le feminisme avant les femen? « t’es moche t’es vieille filles, t’es gouines et feministe? » et alors oui on a le droit d’etre vieille fille, d’etre gouine,d’etre bi, d’etre hetero, d’etre trans, d’etre moche, d’etre belle, d’etre jeune, d’etre blanche, d’etre noir et d’etre feministe… Nous avons toutes et tous le droit d’etre feministe…

    1. Vous avez le droit, mais moi je dis mon avis, et ça vous énerve. Vous voulez la liberté pour vous, pas pour moi. Dont acte.
      Passez votre chemin.

      1. ne retourne pas mes mots contre moi. je demande la liberté pour tous, et je ne vois pas pourquoi vous nous attaquer uniquement sur des déductions infondés… c’était une question, peut etre ne me suis je pas exprimée a votre hauteur…
        ce n’est pas nous qui attaquons, ce n’est pas nous qui mentons, ce n’est pas nous qui essayons de monter les gens les un contre les autres dans un discourt de haine… c’est vous mesdames…nous fesons juste ce qui nous semble juste, nous ne demandons rien a personne, juste POURQUOI sommes nous accusés de tous les maux

  12. Bonjour,

    Je m’appelle Imogen Hamilton-Jones et je suis étudiante anglaise faisant un projet de recherche sur l’état actuelle du féminisme français. Je suis inspirée profondément par votre blog et je vous écris pour savoir s’il serait possible de vous rencontrer pour vous poser quelques questions.

    J’ai eu la chance d’être accordée une bourse de la ‘Peter Kirk Memorial Fund’ pour réaliser mes recherches. Cette organisation promeut la compréhension des affaires européennes parmi les jeunes en les donnant l’occasion d’entreprendre un projet de recherche en Europe pendant quelques mois sur un sujet de leur propre choix.

    Le titre provisoire de mon projet est
    ‘Féminisme à la français: Une nouvelle vague pour la nouvelle génération?’

    J’ai choisi cet sujet parce que le féminisme est une cause qui m’a toujours motivée et je m’intéresse beaucoup dans la réponse des jeunes françaises/s de mon âge au débat féministe. Je suis très enthousiaste à l’idée de la résurgence apparente de la mouvement féministe en France qui beaucoup d’analystes ont noté récemment. Je suis choquée par les inégalités et les injustices qui restent toujours en France, un pays qui j’ai toujours associé avec des femmes libérées, jouant de la législation comparativement progressiste et d’une tradition féministe exultée. Je veux savoir les problèmes principaux qui sont en question et le niveau de succès avec lequel le mouvement féministe de la prochaine génération les combat – il me semble que vous auriez une perspicacité vraiment intéressante sur ces questions.

    Je viens de commencer mes six semaines de recherche à Paris avant d’aller à l’Université d’Oxford en Angleterre et je vais écrire une dissertation scolaire aussi qu’un blog avec des observations moins formels et un peu de photoreportage.

    Je vous en serais très reconnaissante si vous avez le temps pour me rencontrer pour une interview. Sinon, peut-être vous considéreriez me parler sur Skype ou nous pouvons même échanger quelques questions par email? Mon adresse est imogenhj@gmail.com – je n’ai pas pu trouver un adresse pour vous donc excusez-moi pour la message longue!

    Je vous remercie de m’avoir accordé un peu de votre temps, dans l’attente de votre réponse,

    Imogen Hamilton-Jones

  13. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog et je laisse un message au passage pour dire que j’ai beaucoup apprécié le contenu des post que j’ai lu, notamment tout ce qui traite des agressions sexuelles, consentement, … tenter de s’en sortir, pour moi, passe par la connaissance et la compréhension.
    donc, je lis, encore et encore ce que je trouve à ce sujet.

    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s