Abolition 2012 : la prostitution est la dernière des violences des hommes contre les femmes que la loi ne condamne pas.

Voici le lien vers l’émission de radio libertaire « femmes libres » d’hier soir, où était invité le collectif abolition 2012 qui demande l’adoption d’une loi d’abolition du système prostitueur :

http://media.radio-libertaire.org/backup/45/mercredi/mercredi_1830/mercredi_1830.mp3
Un moment très intéressant auquel j’ai pu participer avec Florence Montreynaud qui animait, Typhaine Duch qui m’accompagnait pour Femmes en résistance, Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire traumatique et victimologie, Hélène Hernandez de la fédération anarchiste et Jean-Yves Wilmotte de Zéromacho.

L’occasion de revenir en détail sur les raisons de l’existence de ce collectif et de présenter aussi la mobilisation du 25 novembre (journée internationale de lutte pour l’élimination des violences faites aux femmes, autour des 50 associations qui font aujourd’hui partie d’Abolition 2012 et demandent l’abolition du système prostitueur, parce que la prostitution est la dernière des violences des hommes contre les femmes que la loi ne condamne pas. (comme nous le rappelons dans l’émission, il y a aussi tout le champ des violences contre les enfants qui n’est pas du tout reconnu par la loi et il est indispensable de militer aussi pour qu’il le soit)

Voici (à télécharger ici) le tract que vous pouvez utiliser et diffuser largement. Et si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à diffuser l’appel :

Enfin, comme on en parle dans l’émission, revoici les vidéos de Typhaine au Divan du monde, premiers sketches de sa future seule en scène féministe et abolitionniste !