Que sommes-nous, sans espoir ?

Un texte magnifique signé rmott62, d’une prostituée qui est sortie de la prostitution, « exited »…personnellement, ce texte me fait penser à celui de Charlotte Delbo publié il y a quelques jours, prière aux survivants. Et je voudrais qu’il soit lu, et entendu…c’est pour cela que je le traduis ici, du mieux que j’ai pu.

Vous pouvez lire la version anglaise ici,

« Ecrit avec tous mes amis « exited » du fond de mon coeur.

Je suis incroyablement triste aujourd’hui, une tristesse qui vient du coeur de l’espoir perdu.

Au coeur de ce que c’était vraiment d’être prisonnière du trafic prostiutionnel, le lieu où l’espoir semble à des années-lumière

J’ai été dans ce lieu ces dernières 14 heures.

Je creuse profondément en ce lieu, et je découvre que l’espoir n’a jamais disparu, il était seulement terrifié de laisser entrevoir trop de possibilité de vie.

Mais l’espoir ne peut jamais vraiment disparaître. Sinon ce serait la mort.

Je ne sais pas comment j’arrive à écrire cela – avec mon esprit logique je sais que c’est un fait. Mais dans mes tripes, dans mon coeur qui saigne…c’est l’opposé.

Dire que l’espoir était un piège , une trahison. L’espoir me tuait à petit feu alors que je ne voyais aucune sortie de cet enfer vivant.

Comment puis-je parler d’un combat pour que les personnes prostituées aient accès à l’espoir – quand j’ai vécu un temps où tout espoir m’était volé ?

Je connais la réponse simple. Ce que moi, et de nombreuses femmes extraordinaires sorties de la prostitution ont découvert, finalement, c’est que l’espoir est une chose solide – pas un piège pour nous maintenir enfermées.

Je sais cela – mais ne peux pas non plus oublier ce lieu où on n’a plus d’espoir, là ou tout espoir est une tromperie pour nous faire oublier, un instant, que nous n’étions rien d’autre qu’un objet sexuel.

J’ai connu ce temps où l’espoir avait tellement été détruit, que nous les prostituées avions perdu notre identité.

Car que peut être un être humain sans espoir.

J’ai connu ce lieu où rien ne peut avoir d’importance, rien ne peut avoir d’impact.

Etre en vie n’est alors rien d’autre qu’une vaste horrible blague.

C’est cela vivre sans espoir. C’est l’environnement que beaucoup trop de femmes et de filles prostituées endurent – alors que beaucoup trop de monde ferme les yeux ou imagine que les prostituées sont heureuses.

Comment une prostituée peut-elle croire en l’espoir, quand sa réalité est d’être une machine à violer pour les hommes ?

Comment un prostituée peut-elle croire en l’espoir, chaque fois que son patron/mac montre qu’il peut faire d’elle ce qu’il veut et que ce qui est le plus probable, c’est que ce sera avec de plus en plus de violence ?

Comment une prostituée peut elle croire en l’espoir, quand elle est entourée d’autres prostituées qui disparaissent, et que tout le monde fait comme si elles n’avaient jamais existé ?

Que veut dire l’espoir dans cet environnement ?

J’imagine que si je lance ce cri de désespoir –  c’est pour vous dire à vous qui vous battez et militez pour mettre fin à la prostitution, que vous êtes l’espoir pour celles qui se pensent totalement abandonnées.

A chaque fois que vous croyez les mots d’une femme prostituée, à chaque fois que vous signez une pétition pour un vrai changement dans le commerce du sexe, chaque fois que vous refusez le mot « travail du sexe », chaque fois que vous parlez en faveur des personnes prostituées, à chaque fois que vous faites changer les lois, à chaque fois que vous travaillez avec les femmes prostituées qui vivent avec le traumatisme – vous prenez une immense part pour redonner de l’espoir aux femmes et aux filles qui avaient oublié que l’espoir existe.

Dans notre désespoir – vous pouvez être une petit lumière qui nous guide.

Une lumière pour trouver notre propre esprit intérieur et cet espoir que nous n’avons jamais vraiment senti – juste la haine et la terreur étaient trop forts pour que l’espoir puisse relever la tête.

Montrez nous la voie de l’espoir, et ainsi de nombreuses femmes prostituées trouveront leur dignité et leur propres chemins vers une vraie existence. »

Publicités

2 réflexions sur « Que sommes-nous, sans espoir ? »

  1. ce texte est magnifique : merci Sandrine pour la traduction et le partage.

    ça nous change du strass et cie : le cynisme, le patriarcat, le capitalisme, le libéralisme, la marchandisation de tout !

    l’espoir est un chemin, la dignité est un partage

    samedi dernier dans on n’est pas couché, j’entendais une invitée nous dire que nous avons besoin du plus vieux métier du monde, que ça apaise les frustrations : dans quel monde vit-elle ?

    transformer une violence banalisée en violence inacceptable, c’est notre combat contre le système prostitutionnel…. de génération en génération, nous irons jusqu’au bout de ce combat !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s