Autour de « l’affaire » : à lire et diffuser – où aider les victimes, plutôt que les faire taire

Après la mobilisation de dimanche, la présence d’Osez le féminisme dans les médias pour dénoncer le sexisme ambiant, de nombreux articles ont contribué et contribuent encore à remettre les choses en place après les premiers jours de commentaires sur l’affaire DSK.

Plusieurs articles ont particulièrement retenu mon attention. Je citerai, d’abord, cet article de Mona Chollet, « les informulés d’une rhétorique sexiste », qui résume bien la situation… Ensuite, la prise de position des féministes américaines et internationales, à lire sur le site du CNDF, cet article du Monde, une leçon de démocratie, cette article de la philosophe Michela Marzano sur la façon dont la France donneuse de leçons peut en effet en recevoir. Cela donne aussi l’occasion de lire ou relire cet extrait d’Andrea Dworkin, féministe américaine qui affirme que la violence sexuelle et la pornographie, sont du terrorisme (imposition de la terreur). Son propos est à mettre en perspective avec le  travail remarquable de toute l’équipe de l’Association Mémoire traumatique et victimologie, avec les deux articles ci-dessous. Celui de la vice-présidente, Sokhna Fall, à propos de Lolita de Nabokov ou comment la société à transformé la victime créée par le grand écrivain, Dolores Haze, en « Lolita », et cel communiqué signé par Muriel Salmona, Présidente et Judith Trinquart, Secrétaire générale, qui fait le tour de la question. Comment, en effet, les violences sexuelles, à commencer par celles commises sur les enfants, sont celles qui, avec la torture, sont les plus lourdes de conséquence. Et comment leur négation persistante, maintient le système de domination, et empêche que les victimes puissent être prises en charge, et espérer un jour, ne plus l’être.

A lire ICI OU EN CLIQUANT SUR L’IMAGE

Advertisements

7 réflexions sur « Autour de « l’affaire » : à lire et diffuser – où aider les victimes, plutôt que les faire taire »

  1. Voici 20 ans quand j’ai créé en Belgique un service laïque en victimologie (médecins, sociologues, psychologues, travail social…), ce n’est pas en France qu’il fut possible de s’inspirer librement et largement, mais… en Suisse.
    Non pas qu’à l’époque, la France soit dépourvue de ce genre de structures d’accueil, d’écoutes, d’aides et de soins en première comme en seconde lignes. Mais il fallait perdre trop de temps et d’énergie à vaincre des frontières invisibles. Celles d’une sorte de Goliath officiel se gaussant des étranges David étrangers tout justes bons à recevoir des leçons…

  2. je suis victime de harcèlement moral qui a débuté par un sexuel. je suis seule face à tout cela. c’est désolant …. ayant un caractère décidé je me battrais mais je pense à ces femmes qui n’ont pas cette force … alors il est bien de parler du mal que font les grands de ce monde mais il ne faut pas oublier que des petits chefs se permettent de ruiner une vie professionnelle d’une petite goutte d’eau (ce que je suis)

    1. Bonjour, des associations luttent au quotidien pour aider les personnes victimes de harcèlement moral, comme l’AVFT http://www.avft.org, n’hésitez pas à les contacter ! Parler des grands de ce monde, n’exclut pas de s’occuper des autres, au contraire !
      Bon courage,
      Sandrine

  3. Dimanche a été évoqué la création d’un fond de soutien pour la jeune femme guinéenne, y-a-t-il un site ou une adresse où envoyer
    une contribution ?

    1. en France c’est en cours de constitution. Aux US il y a une adresse, voir sur le site du CNDF en lien dans ce papier (je croyais l’avoir donnée mais ne sais plus où ou si c’était sur facebook…

  4. Prière de DSK au Commandant Sylvestre (la marionnette des guignols de Canal + qui représente l’Amérique, le capitalisme et le tout puissant Marché…)

    O mon cher Commandant Sylvestre,
    O toi le Pape de la très sainte beaufitude
    Moi le servile adorateur de toute force
    Je promets que chaque jour
    En face du Veau d’or
    A genoux je me prosternerai
    Et, sans état d’âme aucun,
    de toujpurs ricaner de l’enfance prolétaire,
    Ou du vieillard fragile
    Et, sur l’autre sexe, à jamais condamné
    Je jetterai l’opprobre !
    Mais je t’en prie, je t’en supplie chère Beaufitude
    Accorde moi la force supporter…
    La souffrance des autres !
    Que jamais je n’éprouve la honte…
    D’une émotion sincère !
    En face des ces hommes/cartons
    Qu’on peut froisser plier et puis jeter
    Au coin des rues !
    QUOI !!! MOI !!! Juste un humain sans valeur ajoutée !!!
    Plutôt 1000 fois me renier que de subir ce triste sort !
    Mais de moi Saigneur…
    Fait l’immortel adolescent
    Sans passé ni futur
    Pour qu’enfin, glorieux crétin
    Dans mon armure vide
    Je lance le terrible cri de guerre
    Du Mal(e) Occidental :

    GUERRE A LA VIE !!
    GUERRE A LA MORT !!
    GUERRE AUX PAUVRES !!

    AMEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s